NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Articles

QUE SONT-ILS DEVENUS ? BRIAN BELLOWS
Que sont-ils devenus ? Brian Bellows
 
MONTRÉAL | 19 janvier 2012
Que sont-ils devenus ? Brian Bellows
Les Canadiens n’ont pu accumuler plus de 100 ans d’histoire sans que plus de 750 joueurs se donnent corps et âme à l’équipe. De Donald Audette à Zarley Zalapski, d’anciens joueurs du Tricolore sont éparpillés aux quatre coins de la planète. Bien que plusieurs ardents partisans puissent se rappeler ce que leurs anciens favoris ont accompli sur la glace, une question demeure : que sont-ils devenus? L’invité d’aujourd'hui: Brian Bellows.

Où demeures-tu aujourd’hui ?

Je demeure maintenant à Edina, au Minnesota. C’est ici que j’ai commencé ma carrière dans la LNH et nous avions gardé notre maison lorsque j’ai été échangé à Montréal. Nous y revenions passer nos vacances chaque été.

Que fais-tu maintenant ?

Je suis courtier chez Piper Jaffray, une banque d’investissements et de placements à Minneapolis. Lorsque j’étais joueur, je suivais des cours durant l’été pour obtenir mon diplôme universitaire en finances.

Combien de fois par année chausses-tu les patins ?

À l’occasion oui. Je dirige une équipe au niveau Bantam dans ma ville et cela me garde assez occupé. Je joue également une douzaine de matchs par année avec les anciens des North Stars.

As-tu gardé contact avec d’anciens coéquipiers des Canadiens ?

Je parle assez souvent à Kirk Muller et Mike Keane.

Combien de matchs des Canadiens regardes-tu par saison?

Avec mon emploi à la banque et le hockey mineur, je suis pas mal occupé. J’essaye de regarder le plus de matchs possible de la LNH.

Quand as-tu assisté pour la dernière fois à un match au Centre Bell?

Je viens faire un tour au Centre Bell au moins une fois par année. Je loue une loge et j’emmène quelques clients voir un match.

Y a-t-il un match en particulier de ta carrière avec les Canadiens qui t’as le plus marqué ?

Probablement mes deux premiers matchs avec le Tricolore alors que nous avions joués des parties préparatoires face aux Blackhawks à Londres, en septembre 1992. Je venais tout juste de me joindre à l’équipe et ce qui m’avait frappé était à quel point l’équipe était disciplinée. J’aimais bien ce style de jeu et le fait que nous étions en Angleterre rendait le tout encore plus spécial.

Quelle est ta pièce de collection favorite des Canadiens parmi celles que tu possèdes?

J’ai gardé quelques items, mais ce qui m’est le plus cher de mon séjour à Montréal est un cadre que j’ai actuellement dans mon bureau. Je venais de me marier et mes coéquipiers nous avaient donné un montant d’argent pour nous acheter un cadeau. Nous étions allés dans le Vieux-Montréal et un artiste nous a peint une toile de type collage où il a reproduit plusieurs photos d’endroits qui représentaient notre vie au Québec. Lorsque je regarde cette peinture, d’innombrables souvenirs me reviennent soudainement.

Où conserves-tu tes bagues de la coupe Stanley?

J’ai encore ma bague, mais je ne la porte pas souvent. Je vais la mettre lorsque je vais venir assister à un match à Montréal ou quand je dois aller à un événement spécial.