NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Articles

QUE SONT-ILS DEVENUS? DENIS SAVARD
Que sont-ils devenus? Denis Savard
 
MONTRÉAL | 21 octobre 2014
Que sont-ils devenus? Denis Savard
Les Canadiens n’ont pu accumuler 100 ans d’histoire sans que plus de 750 joueurs se donnent corps et âme à l’équipe. De Donald Audette à Zarley Zalapski, d’anciens joueurs du Tricolore sont éparpillés aux quatre coins de la planète. Bien que plusieurs ardents partisans puissent se rappeler ce que leurs anciens favoris ont accompli sur la glace, une question demeure : que sont-ils devenus? L’invité d’aujourd'hui : Denis Savard.

Où demeures-tu aujourd’hui ?
J’habite maintenant à Chicago depuis plusieurs années et à temps plein depuis que j’ai pris ma retraite en 1997.

Que fais-tu maintenant ?
Il y a quelques années, je me suis lancé en affaires et je suis devenu courtier en alimentation. Je représente plusieurs épiceries et nous les conseillons dans l’achat de produits. J’ai également créé ma propre chaîne de petites pizzas surgelées : Savy’s Pizza. Des amis à moi qui sont des présidents d’épiceries m’avaient déjà dit que si je créais mes propres pizzas, ils allaient les vendre dans leurs magasins. Je n’étais pas trop sûr, mais je me suis lancé et ça fonctionne bien. Les jeunes qui mangent mes pizzas ne sont pas au courant des choses que j’ai faites dans la LNH par le passé, ils m’appellent donc le « pizza man »!

Chausses-tu encore les patins à l’occasion?
Je participe à des matchs caritatifs avec les anciens Blackhawks et les anciens Canadiens ici et là. À Chicago, je suis impliqué dans des programmes de hockey mineur, je saute donc sur la glace avec les jeunes à l’occasion.

Est-ce qu’on te demande souvent de faire un « spin-o-rama »?
On me le demande tout le temps!

As-tu gardé contact avec d’anciens coéquipiers des Canadiens?
J’essaie le plus possible de garder contact. Je suis encore proche avec Guy Carbonneau et on se parle de temps en temps. J’ai aussi discuté avec Vincent Damphousse dernièrement.

Suis-tu toujours les Canadiens?
C’est sûr. Je vais toujours garder un œil sur ce qui se passe à Montréal. J’ai grandi pas très loin de là. Mon ami Michel Therrien est revenu comme entraîneur-chef et Marc Bergevin est devenu le directeur général, donc c’est certain que je vais les suivre encore plus.

Où conserves-tu ta bague de la coupe Stanley?
Je l’ai ici chez moi mais je ne la porte pas très souvent. J’en avais reçu une des Blackhawks après leur conquête en 2010 que je porte plus souvent. Je suis ambassadeur pour l’équipe à Chicago et les gens ici la connaissent plus.

Autre que ta bague, quelle est ta pièce de collection favorite des Canadiens parmi celles que tu possèdes?
J’ai tout gardé, mais je dirais mon chandail que j’ai porté en finale de la coupe Stanley en 1993.

Y a-t-il un match en particulier de ta carrière avec les Canadiens qui t’as le plus marqué ?
Mon premier match en carrière avec les Canadiens au Forum. Nous avions gagné 6 à 5 contre Buffalo et j’avais obtenu un but et une passe. Je vais toujours m’en rappeler. Je vais toujours me souvenir que près du vestiaire, il y avait une photo d’une des anciennes parades de la coupe Stanley et je me disais comment ça serait le fun de vivre ça un jour. C’est arrivé trois ans plus tard.