NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Articles

QUE SONT-ILS DEVENUS? GUY LAPOINTE
Que sont-ils devenus? Guy Lapointe
 

DÉCOUVREZ CE QUE CE DÉFENSEUR ÉTOILE FAIT CES JOURS-CI.

MONTRÉAL | 21 août 2009
Que sont-ils devenus? Guy Lapointe
Les Canadiens n’ont pu accumuler 100 ans d’histoire sans que plus de 750 joueurs se donnent corps et âme à l’équipe. De Donald Audette à Zarley Zalapski, d’anciens joueurs du Tricolore sont éparpillés aux quatre coins de la planète. Bien que plusieurs ardents partisans puissent se rappeler ce que leurs anciens favoris ont accompli sur la glace, une question demeure : que sont-ils devenus? L’invité d’aujourd'hui : Guy Lapointe.

Où demeures-tu aujourd’hui?

J’ai demeuré pendant 10 ans à Calgary, mais aujourd’hui je suis revenu dans la métropole. Je reste dans le coin de Saint-Lazare. Le fait que mes petits-enfants commencent à grandir, ça m’a un peu poussé à revenir. Je voulais me rapprocher de ma famille, mais aussi de mes racines.

Que fais-tu maintenant?

J’ai été recruteur pour les Flames de Calgary, mais maintenant, je travaille pour le Wild du Minnesota. Je me promène un peu partout sur la planète, Québec, Ontario, Europe, collèges américains…  En étant au Québec, c’est quand même plus intéressant puisqu’il y a un grand nombre d’équipes que je peux aller voir jouer le soir et revenir à la maison immédiatement après le match. Je suis très bien situé pour tout ce qui se passe en Ontario et au Québec. Ça me permet de vivre un peu moins longtemps dans mes valises et de passer un peu plus de temps à la maison.

Est-ce qu’il t'arrive encore de chausser les patins?

La dernière fois que j’ai lacé des patins dans le but de jouer au hockey, c’est au moment du match à l’extérieur, à Edmonton. Sinon, j’ai peut-être chaussé les patins deux ou trois fois, mais seulement pour le plaisir, sans mettre l’équipement.

As-tu gardé contact avec d’anciens coéquipiers?

Dans un certain sens oui. Je croise souvent des anciens coéquipiers  dans le cadre d’événements spéciaux ou sinon, je revois souvent ceux qui travaillent encore pour d’autres organisations.  Par exemple, au moins de septembre, nous avons toujours notre série 1972, où j’ai l’occasion de renouer avec d’anciens coéquipiers. Ken Dryden, Frank Mahovlich, Yvan Cournoyer, Peter Mahovlich sont habituellement présents.

Est-ce que tu viens souvent voir des matchs des Canadiens au Centre Bell ?

C’est assez rare. Je voudrais vraiment pouvoir venir plus souvent, sauf qu’avec la nature de mon travail, je suis souvent sur la route pour une longue période de temps. Lorsque je suis de retour en ville, j’aime bien passer le plus de temps possible en compagnie de ma famille.

Le fait que tu travailles maintenant pour une autre organisation que celle des Canadiens, est-ce que ce serait un peu de la tricherie de venir encourager ton ancienne équipe?

Non, pas du tout! Quand j’ai l’occasion de venir au Centre Bell, j’y vais. Je ne pense vraiment pas que ça pose problème. Je viens de Montréal, j’ai grandi à Montréal. Je demeurais à côté du parc Lafontaine et dans ma jeunesse, je n’aurais jamais cru que j’allais jouer pour les Canadiens de Montréal. Je me rappelle même que dans ma jeunesse, moi et quelques amis nous distribuions des journaux, dans le but de nous acheter un seul billet pour le Forum. Dans ce temps-là, il y avait des portes sur le côté. Il y en avait un qui rentrait avec le billet et qui venait ouvrir. À ce moment-là, on se sauvait dans la foule et on regardait le match debout dans les gradins.

Quelle est ta pièce de collection favorite des Canadiens parmi celles que tu possèdes?

Disons que j’ai gardé certains chandails et autres artéfacts. Mes bagues de la coupe Stanley, que j’ai distribuées dans ma famille, à mes enfants. J’aime gagner et à chaque fois que je gagne quelque chose, je l’apprécie autant que la première fois. C’est sûr que ma première conquête de la coupe Stanley, c’est vraiment spécial.
***
Lire aussi
Que sont-ils devenus? A. Langlois
Que sont-ils devenus? C. Larose
Que sont-ils devenus? B. Rousseau
Que sont-ils devenus? M. Bonin
Que sont-ils devenus? G. Gingras
Que sont-ils devenus? S. Penney