NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Articles

QUE SONT-ILS DEVENUS? SHAYNE CORSON
Que sont-ils devenus? Shayne Corson
 
MONTRÉAL | 16 juillet 2012
Que sont-ils devenus? Shayne Corson
Les Canadiens n’ont pu accumuler 100 ans d’histoire sans que plus de 750 joueurs se donnent corps et âme à l’équipe. De Donald Audette à Zarley Zalapski, d’anciens joueurs du Tricolore sont éparpillés aux quatre coins de la planète. Bien que plusieurs ardents partisans puissent se rappeler ce que leurs anciens favoris ont accompli sur la glace, une question demeure : que sont-ils devenus? L’invité d’aujourd'hui : Shayne Corson.

Où demeures-tu aujourd’hui?
J’habite à Toronto maintenant. J’y habite depuis que j’ai pris ma retraite en 2004.

Que fais-tu maintenant?
J’ai ouvert un restaurant avec mon meilleur ami, qui est originaire de Montréal, dans le Distillery District de Toronto appelé Tappo. Ma famille a été dans le domaine de la restauration pendant plusieurs années mais c’est quelque chose que je n’aurais jamais pensé faire. J’aime aussi m’impliquer occasionnellement dans l’immobilier. J’ai acheté un terrain à Barrie et nous travaillons sur le développement d’un projet.

Combien de fois par année chausses-tu les patins?
Je vais sur la glace de temps en temps. Nous organisons un match caritatif chaque année au mois d’août pour ramasser des fonds pour un hôpital de Barrie. L’année prochaine je devrais commencer à jouer un peu plus souvent avec les anciens Canadiens. Ça devrait être très amusant.

As-tu gardé contact avec d’anciens coéquipiers?
Oui, je parle à Chris Chelios à l’occasion. Je parle aussi à Mike Keane de temps en temps et j’ai vu Claude Lemieux à quelques reprises puisqu’il est maintenant à Toronto.

Combien de matchs des Canadiens regardes-tu par saison?
Beaucoup. Je regarde souvent les matchs des Canadiens même si je suis en plein milieu du territoire des Maple Leafs. Le Tricolore sera toujours mon équipe favorite ; c’est l’équipe qui m’a donné la chance de débuter ma carrière dans la LNH. J’aurai toujours le CH tatoué sur le cœur.

Quand as-tu assisté pour la dernière fois à un match au Centre Bell?
Je n’ai pas été à un match à Montréal depuis quelques années. Même scénario à Toronto et j’habite là ! Mais c’est certain que j’aimerais venir plus souvent au Centre Bell pour revoir les gars.

Qui est ton joueur favori de la formation actuelle?
Je n’ai pas de joueur préféré, j’aimerais seulement voir l’équipe s’améliorer et remporter de nouveau des championnats. C’est ça le plus important. Avec Carey Price devant le filet, c’est un excellent début.

Quelle est ta pièce de collection favorite des Canadiens parmi celles que tu possèdes?
Je ne suis pas le genre de gars qui garde beaucoup de choses, mais une qui m’est importante est une photo de moi, Chris Chelios, Stéphane Richer, Patrick Roy et Pat Burns au Match des étoiles de 1990 à Pittsburgh. Ces gars-là ont joué un grand rôle dans ma carrière. J’ai une copie de cette photo affichée dans mon restaurant et une chez moi. Mais vous savez quoi ? Ce que je chéris le plus sont les bons souvenirs que j’ai de mes années à Montréal. Surtout ceux passés au Forum qui je crois être le meilleur endroit où jouer dans le monde du sport.

Y a-t-il un match en particulier dans ta carrière avec les Canadiens qui t’as le plus marqué?
Malheureusement oui. C’était lorsque nous avons perdu en finale de la coupe Stanley face aux Flames au Forum en 1989. Regarder les joueurs de Calgary avec la coupe était difficile. Même si j’essaye d’oublier cet événement, je ne peux pas parce qu’on voit des séquences de ce match dans plusieurs commerciaux à la télévision!