NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Entraîneurs

HECTOR BLAKE (1955-1968)

Hector
Blake

1955 -
Date de naissance 21 août 1912
Lieu de naissance Victoria Mines, ON, CAN
Décédé le 17 mai 1995
Saisons - MTL 13
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
DP Défaite en prolongation - Nombre total de défaites subies par l'équipe en prolongation
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
TOTAUX 914 500 255 159 0 1159
1955-1956 70 45 15 10 0 100
1956-1957 70 35 23 12 0 82
1957-1958 70 43 17 10 0 96
1958-1959 70 39 18 13 0 91
1959-1960 70 40 18 12 0 92
1960-1961 70 41 19 10 0 92
1961-1962 70 42 14 14 0 98
1962-1963 70 28 19 23 0 79
1963-1964 70 36 21 13 0 85
1964-1965 70 36 23 11 0 83
1965-1966 70 41 21 8 0 90
1966-1967 70 32 25 13 0 77
1967-1968 74 42 22 10 0 94
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
RÉSULTAT Résultat
TOTAUX 119 82 37  
1955-1956 10 8 2 Coupe Stanley
1956-1957 10 8 2 Coupe Stanley
1957-1958 10 8 2 Coupe Stanley
1958-1959 11 8 3 Coupe Stanley
1959-1960 8 8 0 Coupe Stanley
1960-1961 6 2 4 Défaite en demi-finale
1961-1962 6 2 4 Défaite en demi-finale
1962-1963 5 1 4 Défaite en demi-finale
1963-1964 7 3 4 Défaite en demi-finale
1964-1965 13 8 5 Coupe Stanley
1965-1966 10 8 2 Coupe Stanley
1966-1967 10 6 4 Finaliste de la coupe Stanley
1967-1968 13 12 1 Coupe Stanley
Lorsque Toe Blake a pris les rênes des Canadiens comme entraîneur-chef en 1955-1956, il n'a certainement pas eu besoin de présentation. Déjà un champion révélé lors de ses années comme joueur avec les Canadiens, Blake est passé derrière le banc de l’équipe pour continuer de faire ce qu'il avait toujours fait: gagner.

Deux fois champion de la coupe Stanley avec les Canadiens, du temps où il s’alignait aux côtés de Maurice « Rocket » Richard et Elmer Lach au sein de la célèbre « Punch Line », Blake s'est retiré après la saison 1947-1948, pour ensuite retourner auprès du Tricolore à l’automne 1955.

En tant qu’entraîneur recrue, Blake a immédiatement mené les Canadiens à la coupe Stanley à sa première année aux commandes du club, et ceci ne s'est avéré que le commencement. Avec Blake montrant la voie, les Canadiens allaient devenir la plus grande dynastie dans l'histoire de la LNH, remportant les grands honneurs cinq années de suite de 1956 à 1960.

Le maître derrière les exploits sur la patinoire des « Rocket », de Jean Béliveau, de Doug Harvey, de Bernard Geoffrion et de Jacques Plante, Blake savait toujours sur quel bouton appuyer. Portant son célèbre chapeau partout où il allait, il avait le tour pour garder son talentueux groupe d’étoiles et de futurs membres du Temple de la renommée concentré et assoiffé de victoires, année après année. Alors qu’ils auraient pu devenir insolents, les Canadiens de Blake étaient plutôt l’équipe la plus disciplinée et déterminée de la LNH.

Au cours de ses 13 années passées derrière le banc des Canadiens, Blake a guidé le Tricolore à pas moins de huit coupes Stanley, une proportion de championnats inégalée par n'importe quel entraîneur dans l'histoire de ligue.

Avec 500 victoires en saison régulière à son crédit, Blake demeure l'entraîneur le plus couronné de succès dans l'histoire des Canadiens.