NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Entraîneurs

JACQUES DEMERS (1992-1996)

Jacques
Demers

1992 -
Date de naissance 25 août 1944
Lieu de naissance Montreal, QC, CAN
Saisons - MTL 4
Saisons - LNH 13
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
DP Défaite en prolongation - Nombre total de défaites subies par l'équipe en prolongation
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
TOTAUX 220 107 86 27 0 241
1992-1993 84 48 30 6 0 102
1993-1994 84 41 29 14 0 96
1994-1995 48 18 23 7 - 43
1995-1996 4 0 4 0 - 0
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
RÉSULTAT Résultat
TOTAUX 27 19 8  
1992-1993 20 16 4 Coupe Stanley
1993-1994 7 3 4 Défaite en quart-de-finale d'association
Après deux conquêtes consécutives du trophée Jack Adams avec les Red Wings de Détroit, le Montréalais Jacques Demers s’est amené avec les Canadiens en remplacement de Pat Burns en 1992.

Demers n’a pas tardé à faire sa marque avec l’équipe en enregistrant 102 points au classement et en obtenant son laissez-passer pour les séries éliminatoires.

Au premier tour face à Québec, le gardien Patrick Roy a connu des difficultés et les Nordiques ont pris une avance de 2-0 dans la série.

Reconnue pour sa bonhommie, Demers n’a pas paniqué et a tenu la promesse qu’il avait fait à son portier en laissant tout de même Roy devant le filet.

La stratégie a porté fruit. Roy a conduit les siens à un important gain de 2 à 1 en prolongation lors du troisième match, et permis aux siens de finalement l’emporter en six rencontres.

Au deuxième tour, Roy a poursuivi sur sa lancée, balayant Buffalo et son portier vedette Grant Fuhr.

Demers a ensuite guidé les Canadiens vers la 24e Coupe Stanley de leur histoire en battant les Islanders de New York et les Kings de Los Angeles.

Pendant les séries de 1993, Montréal a remporté un impressionnant total de dix rencontres en prolongation, ce qui a valu à Patrick Roy l’obtention du trophée Conn-Smythe.

La saison suivante, malgré une récolte de 96 points, les Canadiens se sont inclinés au premier tour éliminatoire face aux Bruins.

En 1994-1995, les Canadiens ont raté les séries de fin de saison, une première en 25 ans.

Il a été limogé après avoir enregistré quatre défaites consécutives lors de l’ouverture de la saison en 1995. Il a été remplacé par Mario Tremblay.

Jacques Demers a quitté Montréal avec une coupe Stanley et 107 gains en saison régulière.

Le 27 août 2009, Jacques Demers a été nommé au Sénat canadien par le Premier ministre Stephen Harper.