NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Entraîneurs

LÉO DANDURAND (1921-1935)

Léo
Dandurand

1921 -
Date de naissance 9 juillet 1889
Lieu de naissance Bourbonnais, IL, CAN
Décédé le 26 juin 1964
Saisons - MTL 6
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
DP Défaite en prolongation - Nombre total de défaites subies par l'équipe en prolongation
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
TOTAUX 163 78 76 9 0 165
1921-1922 17 10 6 1 - 21
1922-1923 24 13 9 2 0 28
1923-1924 24 13 11 0 0 26
1924-1925 30 17 11 2 0 36
1925-1926 36 11 24 1 - 23
1934-1935 32 14 15 3 0 31
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
RÉSULTAT Résultat
TOTAUX 16 10 6  
1922-1923 2 1 1 Finaliste de la coupe Stanley
1923-1924 6 6 0 Coupe Stanley
1924-1925 6 3 3 Finaliste de la coupe Stanley
1934-1935 2 0 2 Défaite en quart-de-finale

L’homme d’affaires et promoteur Joseph Viateur «Leo» Dandurand a acheté les Canadiens de Montréal le 2 novembre 1921 avec ses partenaires Joseph Cattarinich et Louis A. Létourneau et a agi à titre d’entraîneur-chef pendant quatre saisons, de 1922 à 1926.

Né en 1889 en Illinois aux États-Unis, Dandurand a déménagé au Canada avec sa famille à l’âge de 16 ans. Il a toujours entretenu une passion pour le hockey, lui qui a été très engagé dans le hockey mineur à Montréal avant de devenir arbitre dans la LNH.

À la suite de l’échange qui a envoyé Newsy Lalonde (joueur et entraîneur de la formation) à Saskatoon en retour d’Aurèle Joliat en 1922, Dandurand a pris la relève de Lalonde derrière le banc.

À sa première saison à titre d’entraîneur, il a mené ses troupes en séries éliminatoires, sans pouvoir franchir le premier tour.

La saison suivante, l’arrivée du légendaire Howie Morenz, jumelée à l’ascension de Joliat et au brio du gardien Georges Vézina, a permis à Dandurand de mettre la main sur sa première coupe Stanley, la deuxième de l’histoire de la formation montréalaise, en battant les Tigers de Calgary lors de la finale en 1924.

Entre 1922 et 1926, sous ses ordres, les Canadiens ont remporté une coupe Stanley (1924), pris part à deux finales et participé trois fois aux séries de fin de saison.

Lorsqu’il a laissé ses fonctions d’entraîneur-chef aux mains de Cecil Hart en 1926, Dandurand a cumulé une fiche de 54-55-5 à la barre des Canadiens. Il a poursuivi son travail à titre de directeur général jusqu’en 1935.

Leo Dandurand a été élu au Temple de la renommée en 1963.