NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Entraîneurs

MARIO TREMBLAY (1995-1997)

Mario
Tremblay

1995 -
Date de naissance 2 septembre 1956
Lieu de naissance Alma, QC, CAN
Saisons - MTL 2
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
DP Défaite en prolongation - Nombre total de défaites subies par l'équipe en prolongation
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
TOTAUX 159 71 63 25 0 167
1995-1996 77 40 27 10 0 90
1996-1997 82 31 36 15 0 77
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
RÉSULTAT Résultat
TOTAUX 11 3 8  
1995-1996 6 2 4 Défaite en quart-de-finale d'association
1996-1997 5 1 4 Défaite en quart-de-finale d'association
Après une brillante carrière en tant que joueur avec les Canadiens de Montréal, Mario Tremblay a succédé à Jacques Demers à la barre du club 1995-1996, devenant le 23e entraîneur de l’histoire de l’équipe, alors que l’équipe présentait un dossier d’aucune victoire et cinq revers.

Tremblay est parvenu à redresser la barre et l’équipe a connu une bonne fin de saison cumulant une fiche de 40-27-6, malgré le départ controversé du gardien vedette Patrick Roy.

Grâce à une récolte de 38 buts chacun, Vincent Damphousse et Pierre Turgeon ont aidé les Canadiens à se tailler une place en séries éliminatoires.

Face aux Rangers de New York au premier tour, Montréal a surpris son rival en remportant les deux premiers matchs. Les festivités ont toutefois été de courte durée puisque New York a signé ensuite quatre gains consécutifs et éliminé les Canadiens.

Un an après l’incident Patrick Roy, le bouillant entraîneur a eu une prise de bec avec Donald Brashear pendant une pratique à Denver. Brashear a ensuite été échangé à Vancouver.

À sa deuxième saison avec le club, Tremblay a présenté une fiche de 31-36-15 et s’est à nouveau qualifié pour les séries, avec le même résultat que la saison précédente, soit une élimination au premier tour, cette fois face au New Jersey.

Au terme de la saison 1996-1997, Tremblay a démissionné. En deux ans avec les Canadiens, il a cumulé une fiche de 71-63-25.

Mario Tremblay a été le dernier pilote à diriger un match des Canadiens au Forum, le 11 mars 1996, avant le déménagement au Centre Moslon. Il a enregistré un gain de 4-1 sur Dallas.