NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Entraîneurs

SCOTTY BOWMAN (1971-1979)

Scotty
Bowman

1971 -
Date de naissance 18 septembre 1933
Lieu de naissance Montreal, QC, CAN
Saisons - MTL 8
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
DP Défaite en prolongation - Nombre total de défaites subies par l'équipe en prolongation
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
TOTAUX 634 419 110 105 0 943
1971-1972 78 46 16 16 0 108
1972-1973 78 52 10 16 0 120
1973-1974 78 45 24 9 0 99
1974-1975 80 47 14 19 0 113
1975-1976 80 58 11 11 0 127
1976-1977 80 60 8 12 0 132
1977-1978 80 59 10 11 0 129
1978-1979 80 52 17 11 0 115
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
RÉSULTAT Résultat
TOTAUX 98 70 28  
1971-1972 6 2 4 Défaite en quart-de-finale
1972-1973 17 12 5 Coupe Stanley
1973-1974 6 2 4 Défaite en quart-de-finale
1974-1975 11 6 5 Défaite en demi-finale
1975-1976 13 12 1 Coupe Stanley
1976-1977 14 12 2 Coupe Stanley
1977-1978 15 12 3 Coupe Stanley
1978-1979 16 12 4 Coupe Stanley
Bien avant qu'il ne devienne l'entraîneur le plus titré de l'histoire de la LNH, Scotty Bowman a d'abord été nommé entraîneur-chef des Canadiens en 1971-1972. C’est derrière le banc du Tricolore que Bowman allait apprendre ce qu’il faut pour bâtir une équipe championne.

Après être passé de l’équipe-école des Canadiens aux Blues de Saint-Louis à la fin des années 1960, Bowman a été ramené dans la famille par le légendaire directeur-gérant des Canadiens Sam Pollock, qui lui a confié une équipe qui allait atteindre des sommets sans précédent.

Un brillant tacticien, Bowman s’est joué des entraîneurs adverses match après match, les gardant dans l’ignorance de chacun de ses gestes. Après avoir mené les Canadiens à la coupe Stanley au printemps 1973, Bowman a littéralement établi une dynastie des Canadiens, qui demeure à ce jour l’une des plus grandes dans l'histoire de la ligue.

En voie de mener le Tricolore à quatre conquêtes consécutives de la coupe Stanley de 1976 à 1979, Bowman a été à la tête de la meilleure équipe jamais assemblée; les Canadiens de 1976-1977. L'équipe a été sans merci pour le reste de la LNH, présentant une fiche incroyable de 60-8-12 et accumulant 132 points, un record de la ligue qui tient encore à ce jour.

L'attention que portait Bowman aux détails ainsi que son style d'entraînement implacable ont gardé ses joueurs concentrés sur ce qui importait le plus; remporter la coupe Stanley. Il avait le tour de toujours obtenir le meilleur de chacun, des étoiles aux joueurs de soutien, qu’ils l’apprécient ou non.

Après avoir mené les Canadiens à cinq conquêtes de la coupe Stanley au cours de ses huit années derrière le banc de Montréal, Bowman allait poursuivre sur sa lancée et gagner quatre autres championnats comme entraîneur-chef des Penguins et des Red Wings.

L'entraîneur le plus décoré dans l'histoire du hockey avec neuf championnats, Bowman a pris sa place légitime au sein du Temple de la renommée du hockey en 1991.