NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Grand moments

4 décembre 2009
CHANDAILS RETIRÉS - BOUCHARD ET LACH
Plus d’une surprise attendait les personnes qui ont assisté aux cérémonies entourant le centenaire des Canadiens. Toutefois, peu de gens s’attendaient à une soirée aussi forte en émotions, alors que les chandails de deux joueurs de hockey exceptionnels ont été hissés au plafond du Centre Bell.

À la surprise générale, Elmer Lach et Émile «Butch » Bouchard ont été immortalisés en cette journée bien spéciale pour l’organisation des Canadiens. Les numéros 3 et 16 flottent désormais aux côtés des 15 autres bannières représentant les grands joueurs des Canadiens qui ont vu leurs chandails retirés.

Émile Bouchard a patrouillé durant 15 saisons la ligne bleue des Canadiens, donnant du fil à retordre aux attaquants adverses. Durant huit saisons, il a porté fièrement le «C » cousu sur son chandail numéro 3. Ayant cumulé un total de huit coupes Stanley, il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1966. Le 11 mars 1996, alors que les Canadiens disputaient leur dernier match au Forum de Montréal, le capitaine de l’époque, Pierre Turgeon a passé la flamme aux capitaines de l’histoire du Tricolore en remontant les années, tous encore vivants à l’exception de trois d’entre eux, jusqu’au dernier ancien capitaine : Butch Bouchard.

Ayant mis la main sur trois coupes Stanley, Elmer Lach s’en va rejoindre un autre membre de la célèbre « Punch Line » dans les hauteurs du Centre Bell. Récipiendaire du tout premier trophée Art-Ross décerné, en plus d’un trophée Art, Lach a obtenu 623 points en 664 matchs au cours de son passage avec les Canadiens, qui aura duré 14 saisons. Tout comme le numéro 12 de Dickie Moore et d’Yvan Cournoyer, le numéro 16 se retrouve deux fois parmi les légendes, le numéro d’Henri Richard ayant été retiré en 1975.

Avec ces deux nouveaux ajouts, ce sont maintenant 17 bannières qui flottent dans les hauteurs, accompagnant bien sûr celles des 24 coupes Stanley remportées par le Tricolore, gage des 100 dernières glorieuses années des Canadiens