NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Grand moments

28 décembre 1944
RESERVÉ AUX LÉGENDES
Le 28 décembre 1944, Maurice Richard réalise un exploit qui amplifiera son statut de légende. Quelques heures après avoir déménagé sa famille, le « Rocket », pourtant exténué, enfile l’uniforme des Canadiens pour la visite des Red Wings de Détroit au Forum.

Dès la deuxième minute de jeu, Richard déjoue le gardien Harry Lumley pour récolter son premier point de la soirée… et ce n’est qu’un début. Avant la fin du premier engagement, il amasse une première mention d’aide.

Au début de la deuxième période, il inscrit deux buts en huit secondes pour compléter son tour du chapeau. Malheureusement pour les visiteurs, Richard est loin d’avoir terminé sa soirée de travail, lui qui amasse deux autres points avant la fin de la période. Après 40 minutes jeu, les Canadiens dominent 7 à 1 et le numéro 9 des Canadiens a quatre buts et deux passes à sa fiche.

Richard poursuit son travail de démolition en marquant son cinquième filet de la rencontre à mi-chemin en troisième période. Avec sept points, il égale ainsi le record de points dans un match. Cependant, avec 13 secondes à faire au match, le fougueux attaquant se fait complice du filet d’Elmer Lach, qui porte le pointage à 9 à 2, pour enregistrer une nouvelle marque du circuit.

Lorsque l’annonceur-maison Michel Normandeau annonce au micro l’exploit du « Rocket », les 13 000 spectateurs applaudissent à tout rompre leur héros.

La performance de huit points de Richard demeure encore aujourd’hui un record d’équipe, un exploit qu’il partage avec Bert Olmstead depuis le 9 janvier 1953, tandis que seul Darryl Sittler des Maple Leafs de Toronto, le 7 février 1976, a été en mesure d’amasser plus de points que le « Rocket » en un match.