NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Grand moments

1er mai 1965
COUPE STANLEY NO 13
Le 1er mai 1965, les Canadiens accueillent au Forum les Blackhawks de Chicago qui ont forcé présentation d’un septième et ultime match grâce à un gain de 2 à1 deux jours plus tôt au Chicago Stadium.

Comme lors de six premiers matchs de la série, la foule joue un rôle majeur et les Canadiens n’ont pas l’intention de décevoir leurs partisans. La troupe de Toe Blake frappe à la vitesse de l’éclair. La glace n’a reçu que quelques coups de patin lorsque Jean Béliveau, campé de Robert Rousseau et Dick Duff, bat Glenn Hall dès la 14e seconde de jeu. Le trio de Béliveau ne sera pas en reste alors qu’il termine la première période avec une récolte de deux buts et six passes. Le Tricolore retraite ainsi au vestiaire après vingt minutes de jeu avec une avance de 4 à 0.

Le gardien Lorne Worsley s’occupe du reste, repoussant les nombreux assauts de Stan Mikita, Bobby Hull et Phil Esposito, pour terminer la rencontre avec 20 arrêts et son deuxième jeu blanc de la série.

Le Tricolore remporte donc la 13e coupe de son histoire. Béliveau, l’auteur du filet vainqueur, soulève la coupe Stanley pour la première fois de sa carrière en tant que capitaine. De plus, grâce à sa récolte de dix points en finale, le numéro 4 des Canadiens devient le tout premier récipiendaire du trophée Conn-Smythe, remis au joueur par excellence des séries.