NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Grand moments

25 mars 1924
COUPE STANLEY NO 2
Le 25 mars 1924, les Canadiens complètent dans l’adversité un parcours parfait en séries pour remporter la deuxième coupe Stanley de leur histoire en signant un gain de 3 à 0 contre les Tigers de Calgary.

Face aux Tigers, qui sont prêts à tout pour renverser la vapeur après avoir essuyé un revers de 6 à 1 lors du premier match de la finale à Montréal, les Canadiens ne s’en laissent pas imposer lors de cette rencontre présentée en terrain neutre à Ottawa.

Auteur d’un tour du chapeau lors de la première rencontre, la recrue Howie Morenz ouvre la marque pour le Tricolore à 4:55 suite à une autre montée spectaculaire alors que son tir de loin déjoue le gardien Charlie Reid. Faisant face à une étroite surveillance, Morenz quitte la rencontre avant même la fin de la première période lorsque le défenseur des Tigers Herb Gardiner lui assène un solide coup à la poitrine. Gisant sur la patinoire pendant de longues minutes, le numéro 7 des Canadiens prend par la suite le chemin de l’hôpital.

Sans leur jeune étoile, les Canadiens résistent néanmoins aux assauts des Tigers alors que Georges Vézina ne concède pas un seul pouce à ses adversaires tout au long de la rencontre.

Avec une mince avance d’un but après 40 minutes de jeu, le Tricolore revient à la charge. Blessé à la jambe au cours du deuxième engagement, Billy Boucher porte la marque à 2 à 0 avant qu’Aurèle Joliat ne scelle l’issue du match.

Le Tricolore remporte ainsi la coupe Stanley pour la première fois depuis qu’il s’est joint à la LNH en 1917.