NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

BENOIT BRUNET (1988-2002)

Benoit
Brunet

1952-1963
Position AG
Lance G
Poids 198lbs
Taille 6'0"
Date de naissance 24 août 1968
Lieu de naissance Ste-Anne De Bellevue, QC, CAN
Saisons - MTL 13
Autres numéros 22,43
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 494 92 149 241 44 221
1988-1989 2 0 1 1 0 0
1990-1991 17 1 3 4 -1 0
1991-1992 18 4 6 10 4 14
1992-1993 47 10 15 25 13 19
1993-1994 71 10 20 30 14 20
1994-1995 45 7 18 25 7 16
1995-1996 26 7 8 15 -4 17
1996-1997 39 10 13 23 6 14
1997-1998 68 12 20 32 11 61
1998-1999 60 14 17 31 -1 31
1999-2000 50 14 15 29 3 13
2000-2001 35 3 11 14 -4 12
2001-2002 16 0 2 2 -4 4
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 42 5 17 22 8 32
1992-1993 20 2 8 10 1 8
1993-1994 7 1 4 5 1 16
1995-1996 3 0 2 2 1 0
1996-1997 4 1 3 4 4 4
1997-1998 8 1 0 1 1 4

MALGRÉ LES BLESSURES, BENOÎT BRUNET A CONTRIBUÉ AUX SUCCÈS DES CANADIENS AU DÉBUT DES ANNÉES 1990, NOTAMMENT LORS DU CHAMPIONNAT DE 1993.

De vedette offensive dans les rangs juniors, Benoit Brunet est devenu un spécialiste des situations défensives dans la LNH. Bon patineur et manieur de rondelles, un peu à l’image de Guy Carbonneau, il aurait pu connaître encore plus de succès s’il avait été épargné par les blessures.

Patrouillant l’aile gauche, il a inscrit 323 points, dont 130 buts, en trois saisons avec les Olympiques de Hull avec qui il a pris part aux deux premières participations de la franchise à la Coupe Memorial, en 1986 et en 1988. Le Tricolore a mis la main sur ce joueur originaire de Pointe-Claire en le sélectionnant en 2e ronde, 27e joueur au total, lors du repêchage amateur de 1986.

Avant de se tailler un poste régulier dans la LNH, il a disputé quatre saisons dans la Ligue américaine dont une, en 1988-1989, où il a terrorisé les gardiens adverses en récoltant 117 points, dont 76 aides, aux côtés de son futur coéquipier avec les Canadiens Stéphan Lebeau.

Il a fait ses débuts dans la LNH cette même année, disputant deux parties avant de terminer son apprentissage dans les mineures. Brunet a joué 17 parties avec le Tricolore en 1990-1991 et 18 en 1991-1992 avant de se tailler un poste régulier avec le grand club l'année suivante.

Sous les ordres de l’entraîneur-chef Jacques Demers, Brunet s’est développé pour devenir un joueur complet en 1992-1993, réalisant un total de 10 buts et 15 passes en 47 rencontres. Lors des séries éliminatoires de cette même saison, il a ajouté 10 points en 20 rencontres pour contribuer à la 24e conquête de la coupe Stanley par les Canadiens.

Au cours des huit saisons suivantes, Brunet a poursuivi son bon travail, offrant des performances constantes, mais étant toutefois ralenti par plusieurs blessures, dont des problèmes de dos chroniques qui l’ont empêché de disputer des saisons complètes et ont affecté sa production offensive. Une blessure au genou lui a d’ailleurs fait manquer la majorité de la saison 2000-2001.

Le 21 novembre 2001, il a été échangé aux Stars de Dallas en compagnie de Martin Rucinsky en retour de Donald Audette et Shaun Van Allen. Après seulement 32 parties au Texas, Brunet a été échangé de nouveau, cette fois aux Sénateurs d’Ottawa contre un choix de 6e ronde. Il a terminé la saison dans la capitale canadienne au terme de laquelle il a annoncé sa retraite.

Au cours de sa carrière, celui qui était reconnu pour sa bouille sympathique n’aura malheureusement atteint le cap des 50 matchs par saison qu’à seulement trois reprises en raison des blessures.

Après quelques années loin de l’attention médiatique, Brunet a refait surface en 2005 à RDS où il agit depuis comme analyste lors de la diffusion des matchs des Canadiens et de la LNH.