NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

BOBBY SMITH (1983-1990)

Bobby
Smith

1952-1963
Position C
Lance G
Poids 210lbs
Taille 6'4"
Date de naissance 12 février 1958
Lieu de naissance North Sidney, NS, CAN
Saisons - MTL 7
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 505 172 310 482 34 430
1983-1984 70 26 37 63 -7 62
1984-1985 65 16 40 56 -9 59
1985-1986 79 31 55 86 10 55
1986-1987 80 28 47 75 6 72
1987-1988 78 27 66 93 13 78
1988-1989 80 32 51 83 25 69
1989-1990 53 12 14 26 -4 35
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 107 38 46 84 -1 139
1983-1984 15 2 7 9 0 8
1984-1985 12 5 6 11 0 30
1985-1986 20 7 8 15 0 22
1986-1987 17 9 9 18 0 19
1987-1988 11 3 4 7 -5 8
1988-1989 21 11 8 19 1 46
1989-1990 11 1 4 5 3 6

UN JOUEUR DES GRANDES OCCASIONS, BOBBY SMITH A FAIT MONTRE DE TOUT SON TALENT À MONTRÉAL EN ATTEIGNANT LE PLATEAU DES 80 POINTS À TROIS REPRISES.

Fabricant de jeux surdoué, Bobby Smith s'est distingué par sa créativité sur la glace et par ses superbes performances en séries éliminatoires.

Acquis en octobre 1983 des North Stars du Minnesota, Smith a commencé à produire dès son arrivée à Montréal, récoltant 63 et 56 points lors de ses deux premières campagnes.

À sa troisième saison avec les Canadiens, en 1985-1986, le grand joueur de centre a grandement aidé l'équipe a remporté une 23e coupe Stanley. Dans le cinquième et dernier match de la série finale opposant le Tricolore aux Flames à Calgary, Smith a déjoué le gardien Mike Vernon en milieu de troisième période et permit à l'équipe de soulever le précieux trophée.

Durant les sept saisons passées à Montréal, Smith s'est avéré une redoutable arme offensive. À l'instar de sa mémorable carrière dans le hockey junior ontarien, au cours de laquelle il fut nommé joueur de l'année en 1978 et établit le record de points en une saison, l'imposant attaquant a démontré une grande régularité à Montréal.

Ce premier choix de l'encan annuel amateur 1978 et récipiendaire du trophée Calder à sa saison initiale dans la LNH a joué un rôle de leader avec le Tricolore. Tout comme Bob Gainey, Larry Robinson et Mario Tremblay, Smith a su guider les jeunes tels Claude Lemieux, Stéphane Richer, Chris Chelios et Patrick Roy, lors des séries de 1985-1986. Alors que personne ne la voyait là, cette édition du Tricolore, dirigée par Jean Perron, s'est coup sur coup débarrassée des Bruins, des Whalers et des Rangers, avant de vaincre les Flames en cinq matchs.

Les statistiques de Bobby Smith en séries reflètent ses superbes performances du printemps sur la glace. Ses 160 points en carrière le place à égalité avec Mike Bossy et Gordie Howe. Il se situe également dans le top 20 de la Ligue nationale de hockey à ce chapitre.

Après sept saisons à Montréal, l'attaquant de six pieds, quatre pouces et 210 livres effectua un retour au Minnesota en septembre 1992. C'est dans la mecque américaine du hockey qu'il mit un terme à sa carrière en 1993.