NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

BRIAN BELLOWS (1992-1995)

Brian
Bellows

1952-1963
Position AG
Lance D
Poids 210lbs
Taille 5'11"
Date de naissance 1er septembre 1964
Lieu de naissance St. Catharines, ON, CAN
Saisons - MTL 3
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 200 81 94 175 6 88
1992-1993 82 40 48 88 4 44
1993-1994 77 33 38 71 9 36
1994-1995 41 8 8 16 -7 8
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 24 7 11 18 4 20
1992-1993 18 6 9 15 6 18
1993-1994 6 1 2 3 -2 2

UN JOUEUR EXCITANT QUI AFFECTIONNAIT LE JEU ROBUSTE, BRIAN BELLOWS METTAIT À PROFIT SA RAPIDITÉ ET SES MAINS HABILES.

Un joueur envers qui les attentes étaient grandes et qui a mené son équipe junior, les Rangers de Kitchener, à la coupe Memorial au printemps 1982, Brian Bellows a disputé trois saisons à Montréal, un passage couronné par une conquête de la coupe Stanley en 1993.

Sélectionné au deuxième rang lors du repêchage amateur de 1982, Bellows a percé l'alignement des North Stars l'automne suivant, démontrant immédiatement ses talents de marqueur en inscrivant 35 buts. Il a passé la première décennie de sa carrière de 17 saisons au Minnesota, inscrivant un minimum de 23 buts annuellement et atteignant le plateau des 40 buts à trois reprises. En 1989-1990, Bellows a fait bouger les cordages à 55 reprises, son plus haut total en carrière.

Échangé aux Canadiens de Montréal avant le début de la saison 1992-1993, l'ailier gauche de 5 pieds 11 pouces et 210 livres s'est révélé être la pièce manquante dont le Tricolore avait besoin. Brian Bellows a donné une autre dimension à l'attaque de l'équipe en se servant de son physique et de sa force pour contrecarrer les tactiques d'accrochage largement utilisées dans la LNH à l'époque. La première saison de l'attaquant à Montréal a prouvé qu'il pouvait s'adapter rapidement, Bellows inscrivant 40 buts pour la quatrième fois de sa carrière.

Un joueur excitant qui affectionnait le jeu robuste, Bellows mettait à profit à Montréal sa rapidité et ses mains habiles, captant des passes à grande vitesse et trouvant la faille chez les gardiens adverses. À l'image de toute sa carrière, Bellows représentait en territoire offensif une menace dont l’ennemi devait se méfier.

Il a terminé sa première saison avec une récolte de 88 points, bon pour le troisième rang chez les joueurs du Tricolore, et a continué sur sa lancée en séries. Il a ajouté 15 points en matchs éliminatoires, le troisième meilleur rendement de l'équipe, et le Tricolore est allé jusqu'au bout cette année-là, capturant la 24e coupe Stanley de son histoire.

Ses prouesses à l'attaque se sont répétées l'année suivante, Bellows marquant 33 buts et participant à 38 autres. Seul Vincent Damphousse a mieux fait que ses 71 points en 1993-1994. Les blessures l'ont tenu à l'écart du jeu pour la moitié des matchs en 1994-1995, sa dernière saison à Montréal.

Échangé au Lightning de Tampa Bay en juin 1995, Bellows a enregistré une treizième saison de 20 buts et plus en 1995-1996 avant de prendre la direction d'Anaheim. Il s'est retiré au terme de la saison 1998-1999, alors membre de l'organisation des Capitals de Washington.