NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

CHARLIE HODGE (1954-1967)

Charlie
Hodge

1952-1963
Position G
Attrape G
Poids 150lbs
Taille 5'6"
Date de naissance 28 juillet 1933
Lieu de naissance Lachine, QC, CAN
Saisons - MTL 10
Autres numéros 24
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
MINS Minutes - Nombre total de minutes que le gardien a passées sur la patinoire
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par le gardien
D Défaites - Nombre total de défaites encaissées par le gardien
N Matchs nuls - Nombre total de matchs nuls auxquels a participé le gardien
DP Défaite en prolongation - Nombre total de défaites subies par le gardien en prolongation
BC Buts alloués - Nombre total de buts alloués par le gardien
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
TOTAUX 237 13776 115 72 40 0 564 21 2.46
1954-1955 14 820 6 4 4 0 31 1 2.27
1957-1958 12 720 8 2 2 0 31 1 2.58
1958-1959 2 120 1 1 0 0 6 0 3.00
1959-1960 1 60 0 1 0 0 3 0 3.00
1960-1961 30 1800 18 8 4 0 74 4 2.47
1963-1964 62 3720 33 18 11 0 140 8 2.26
1964-1965 53 3180 26 16 10 0 135 3 2.55
1965-1966 26 1301 12 7 2 0 56 1 2.58
1966-1967 37 2055 11 15 7 0 88 3 2.57
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
MINS Minutes - Nombre total de minutes que le gardien a passées sur la patinoire
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par le gardien
D Défaites - Nombre total de défaites encaissées par le gardien
DP Défaite en prolongation - Nombre total de défaites subies par le gardien en prolongation
BC Buts alloués - Nombre total de buts alloués par le gardien
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
TOTAUX 16 804 7 8 0 32 2 2.39
1954-1955 4 84 1 2 0 6 0 4.29
1963-1964 7 420 3 4 0 16 1 2.29
1964-1965 5 300 3 2 0 10 1 2.00

UN GARDIEN AU PETIT GABARIT, CHARLIE HODGE A REMPLACÉ JACQUES PLANTE AVEC BRIO, REMPORTANT DEUX VÉZINA DANS LES ANNÉES 1960.

Les déboires de Charlie Hodge pour se tailler une place dans la LNH ont duré pas moins de dix ans. Il était pourtant parti du bon pied. Le gardien de cinq pieds six pouces, pesant 150 livres, est né à Lachine au Québec et a passé quatre campagnes à briller avec les Canadiens Juniors de 1949 à 1953. En 1950, l’équipe dirigée par Sam Pollock et Billy Reay a remporté la Coupe Memorial à titre de meilleure formation junior canadienne.

Hodge a fait sa rentrée chez les professionnels à l’automne 1953 et a été rétrogradé au club-école des Canadiens dans la IHL, les Mohawks de Cincinnati. Le portier recrue a affiché une moyenne de buts alloués de 2,34 en plus de signer dix jeux blancs en saison régulière. Hodge a enregistré deux autres blanchissages en séries éliminatoires, faisant plus que sa part, en route vers l’obtention de la Coupe Turner.

Pour les neuf années suivantes, Hodge a vécu dans ses bagages, un obstacle se dressant entre lui et l’un des six postes entre les deux poteaux avec une équipe de la NHL. Cet obstacle se nommait Jacques Plante. La plupart des saisons, Hodge divisait son temps entre deux ou trois formations, recevant à l’occasion un appel pour remplacer Plante, blessé, avec le grand club. Il a participé à 59 parties en tant que remplaçant avec les Canadiens.

Avec le départ de Jacques Plante en 1963, la voie était libre pour Hodge, qui avait finalement une chance de prouver qu’il méritait le poste de gardien numéro un avec l’équipe. Il a saisi l’opportunité et a passé les quatre campagnes suivantes avec les Canadiens.

Les statistiques de Hodge pour la saison 1963-1964 ont été sensiblement les mêmes qu’il avait compilées en tant que substitut depuis son premier rappel avec l’équipe en 1954-1955. Ses statistiques reluisantes lui ont valu le trophée Vézina. L’année suivante, Hodge, âgé de 31 ans, a contribué à sa première conquête de la coupe Stanley alors que les Canadiens sont allés jusqu’au bout en séries éliminatoires.

Une autre coupe a suivi au printemps 1966, tout comme un second trophée Vézina, partagé cette fois avec le vétéran «Gump» Worsley. Hodge a pris part à 37 matchs avec les Canadiens en 1966-1967, divisant la tâche avec Worsley et un nouveau-venu prometteur, Rogatien Vachon, dans le cadre de la dernière année où la LNH a aligné six formations.

Sélectionné par les Seals d’Oakland lors du repêchage d’expansion, Hodge a été devant le filet de sa nouvelle formation la majeure partie de la saison 1967-1968, l’une des seules lueurs d’espoir au sein d’une formation qui manquait de lustre. Lorsque la LNH s’est à nouveau élargie à l’aube de la campagne 1970-1971, les Canucks de Vancouver ont sélectionné le vétéran portier. À sa dernière saison dans le circuit, Hodge a remporté 15 matchs contre seulement 13 revers pour une équipe qui a perdu 22 matchs de plus qu’elle en a gagnés cette saison-là.