NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

CRAIG LUDWIG (1982-1990)

Craig
Ludwig

1952-1963
Position D
Lance G
Poids 220lbs
Taille 6'3"
Date de naissance 15 mars 1961
Lieu de naissance Rhinelander, WI, USA
Saisons - MTL 8
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 597 26 111 137 83 619
1982-1983 80 0 25 25 4 59
1983-1984 80 7 18 25 -10 52
1984-1985 72 5 14 19 5 90
1985-1986 69 2 4 6 7 63
1986-1987 75 4 12 16 3 105
1987-1988 74 4 10 14 17 69
1988-1989 74 3 13 16 33 73
1989-1990 73 1 15 16 24 108
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 110 3 13 16 16 155
1982-1983 3 0 0 0 0 2
1983-1984 15 0 3 3 0 23
1984-1985 12 0 2 2 0 6
1985-1986 20 0 1 1 0 48
1986-1987 17 2 3 5 0 30
1987-1988 11 1 1 2 1 6
1988-1989 21 0 2 2 10 24
1989-1990 11 0 1 1 5 16

UN LEADER DANS LE VESTIAIRE COMME SUR LA PATINOIRE, LE DÉFENSEUR CRAIG LUDWIG S’EST AVÉRÉ UNE FORCE TRANQUILLE À LA LIGNE BLEUE MONTRÉALAISE PENDANT HUIT SAISONS.

Pas très rapide ni très mobile, Craig Ludwig est devenu l’un des meilleurs arrières à caractère défensif de son époque.

Ludwig a connu beaucoup de succès avec les Fighting Sioux de l’Université de North Dakota, avec qui il a remporté deux championnats de la NCAA en compagnie de plusieurs futurs joueurs de la LNH, ainsi qu’au sein de l’équipe américaine au championnat du monde junior.

Choix de troisième ronde des Canadiens en 1980, le 61e joueur de la séance de repêchage, il a impressionné dès son premier camp d’entraînement en 1982-1983 et s’est immédiatement taillé un poste à Montréal.

Très efficace, le joueur originaire de Rhinelander dans le Wisconsin, jouait à l’intérieur de ses limites et a obtenu 25 aides dès sa première saison avec les Canadiens en 1982-1983, ce qui le classait 3e chez les défenseurs de l’équipe.

Ludwig était un spécialiste pour bloquer les tirs, principalement en utilisant ses jambières plus épaisses que la normale qu’il avait lui-même conçues.

Véritable leader sur la glace et dans le vestiaire, Ludwig a porté le chandail du Tricolore pendant huit saisons, récoltant 26 buts et 111 aides pour 137 points en 597 parties en plus de remporter la coupe Stanley en 1986. Il s’est aussi mérité trois trophées Jacques-Beauchamp entre 1983 et 1986, prix remis au joueur ayant joué un rôle déterminant dans les succès de l'équipe sans en retirer d'honneur particulier.

À la recherche d’un jeune défenseur, les Canadiens l’ont échangé aux Islanders de New York en 1990 en retour de Gerald Diduck. Après une saison à Long Island, il est échangé de nouveau et prend cette fois la direction de Minnesota contre Tom Kurvers. En 1993, il se retrouve à Dallas lors du déménagement de la franchise où il sera plus tard réuni à Bob Gainey et Guy Carbonneau.

Le 12 mars 1996, il a joué son 1000e match dans la LNH, un exploit en soi pour ce joueur qui s’est toujours illustré dans l’ombre de ses coéquipiers et qui ne croyait jamais atteindre la Ligue nationale.

En 1999, il a remporté une deuxième coupe Stanley, la première de la concession des Stars, avant d’annoncer sa retraite après 17 saisons.