NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

DON MARSHALL (1951-1963)

Don
Marshall

1952-1963
Position AG
Lance G
Poids 160lbs
Taille 5'10"
Date de naissance 23 mars 1932
Lieu de naissance Montreal, QC, CAN
Saisons - MTL 10
Autres numéros 23
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 585 114 140 254 0 81
1951-1952 1 0 0 0 0 0
1954-1955 39 5 3 8 0 9
1955-1956 66 4 1 5 0 10
1956-1957 70 12 8 20 0 6
1957-1958 68 22 19 41 0 14
1958-1959 70 10 22 32 0 12
1959-1960 70 16 22 38 0 4
1960-1961 70 14 17 31 0 8
1961-1962 66 18 28 46 0 12
1962-1963 65 13 20 33 0 6
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 78 5 13 18 0 12
1954-1955 12 1 1 2 0 2
1955-1956 10 1 0 1 0 0
1956-1957 10 1 3 4 0 2
1957-1958 10 0 2 2 0 4
1958-1959 11 0 2 2 0 2
1959-1960 8 2 2 4 0 0
1960-1961 6 0 2 2 0 0
1961-1962 6 0 1 1 0 2
1962-1963 5 0 0 0 0 0
Donnie Marshall est né et a été élevé à Verdun, à un jet de pierre du Forum. C’est à l’âge de 17 ans qu’il revêt pour la première fois le chandail bleu blanc rouge, alors qu’il fait partie de l’alignement du club-école des Canadiens, les Canadiens Junior, à l’automne 1949.

En 1950, son équipe remporte la coupe Memorial. Marshall est perçu comme une menace réelle devant le filet adverse, enfilant 32 buts lors de sa dernière saison avec les Canadines Jr., en 1951-1952. Il a même eu l’occasion de jouer dans la LNH et de porter le mythique uniforme des Canadiens pour un seul match. Ce n’était qu’un avant-goût de ce qui l’attendait quelques années plus tard.

Dominant dans les rangs juniors, Marshall n’est pas intimidé par les professionnels. Durant ses deux premières années, il touche le fond du filet à 85 reprises, dont 46 fois pour les Mohawks de Cincinnati, dans l’IHL, en 1952-1953. Avec les Bisons de Buffalo l’année suivante, dans l’AHL, il totalise 39 buts.

À 22 ans, c’est un joueur offensif de talent qui se joint aux Canadiens. Il joue 39 parties en 1954-1955 et demeurera avec l’équipe pour les sept années suivantes. Toutefois, malgré tout son talent, il lui est difficile de percer puisque l’équipe compte déjà sur les services de Bert Olmstead et Dickie Moore, à l’aile gauche.

L’entraîneur Toe Blake décide de donner sa chance à cet ailier rapide, en lui donnant des tâches défensives. C’est un défi qu’accepte avec enthousiasme Donnie Marshall. Par son intelligence et sa rapidité, il élimine ses opposants de la feuille de pointage, confondant les meilleurs ailiers droits des autres équipes, avec une énergie inégalée. Il a également un grand respect des règlements, ne passant jamais plus de 14 minutes au cachot par saison et se présentant à chaque match.

Malgré que ses responsabilités défensives prennent une place importante dans le jeu de Marshall, il apporte quand même son eau au moulin offensif. Il a une production de 12 buts ou plus dans toutes ses saisons au sein du Tricolore. Son sommet à Montréal est de 22 buts, lors de la saison 1957-1958. En 1961-1962, il totalise 46 points, dont 28 passes.

Une douzaine de joueurs ont vu leurs noms gravés sur la coupe Stanley cinq années de suite, entre 1956 et 1960. Don Marshall fait partie du lot. Il a également fait partie de l’important échange qui a amené Jacques Plante à New York et Gump Worsley à Montréal.

Son talent offensif a émergé avec les Rangers, où il s’est inscrit dans la colonne des buts 20 fois ou plus, au cours de quatre de ses six saisons passées avec les «Blueshirts». Il a poursuivi sa carrière à Buffalo et à Toronto, avant d’accrocher ses patins après la saison 1971-1972.

Délaissant ses patins, mais non son sport, Marshall est souvent invité à titre de commentateur à Hockey Night in Canada depuis sa retraite.

***

Échangé aux Rangers de New York par Montréal, avec Jacques Plante et Phil Goyette, en retour de Dave Balon, Leon Rochefort, Len Ronson et Gump Worsley, le 4 juin 1963.