NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

FRANK MAHOVLICH (1970-1974)

Frank
Mahovlich

1952-1963
Position AG
Lance G
Poids 205lbs
Taille 6'0"
Date de naissance 10 janvier 1938
Lieu de naissance Timmins, ON, CAN
Saisons - MTL 4
Autres numéros 10
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 263 129 181 310 104 145
1970-1971 38 17 24 41 4 11
1971-1972 76 43 53 96 42 36
1972-1973 78 38 55 93 42 51
1973-1974 71 31 49 80 16 47
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 49 27 31 58 0 26
1970-1971 20 14 13 27 0 18
1971-1972 6 3 2 5 0 2
1972-1973 17 9 14 23 0 6
1973-1974 6 1 2 3 0 0

FRANK MAHOVLICH A TERMINÉ SA GLORIEUSE CARRIÈRE DANS L’UNIFORME MONTRÉALAIS, RÉCOLTANT AU MOINS 80 POINTS À CHACUNE DE SES TROIS DERNIÈRES SAISONS.

Le Forum de Montréal n’avait pas beaucoup de secrets pour Frank Mahovlich lorsque celui-ci a enfilé le chandail des Canadiens pour la première fois. Au moment de son arrivée à Montréal au milieu de la saison 1970-1971, il visitait déjà l’édifice depuis 15 ans à titre de membre des Maple Leafs et des Red Wings.

Le « Grand M » a fait une entrée remarquée dans la LNH en 1957-1958, devançant la jeune vedette de Chicago Bobby Hull dans la course au trophée Calder, remis à la recrue par excellence. Avant son arrivée au sein du Tricolore, Mahovlich avait déjà récolté plus de 400 buts et avait remporté la coupe Stanley à quatre reprises, ce qui en faisait déjà un candidat de premier choix pour le Temple de la renommée.

Mahovlich sembla inspiré par les Canadiens et ses trois saisons et demie passées à Montréal comptent parmi les plus productives de sa carrière.

Évoluant à l’étranger au moment de l’acquisition du « Grand M » en 1970-1971, le Tricolore a été incapable de lui fournir le numéro qu’il avait porté tout au long de sa carrière. Mahovlich a donc porté le numéro 10 lors de sa première partie, reprenant le numéro laissé libre suite au départ de Bill Collins vers Détroit.

Mahovlich a rapidement retrouvé son numéro 27 et a récolté 41 points lors des 38 matchs restants au calendrier régulier.

Une fois les séries arrivées, le « Grand M » avait complètement rechargé les batteries et était prêt à livrer bataille. Il a dominé la colonne des marqueurs lors des éliminatoires avec 27 points, un record d’équipe qui tient encore aujourd’hui. Mahovlich a eu le bonheur de voir son nom gravé sur la coupe Stanley pour une cinquième fois.

À l’automne 1972, Mahovlich s’est aligné pour Équipe Canada lors de la Série du siècle face aux Soviétiques. Évoluant à l’aile gauche lors de six des huit affrontements, il a aidé le Canada à remporter la série grâce à sa récolte de deux buts et une passe.

La saison 1972-1973 devait s’avérer mémorable pour Mahovlich. Il a dominé la formation avec un sommet personnel de 96 points, avec 43 buts et 53 passes, une autre marque personnelle. L’année suivante, il a répété ses exploits avec 93 points, puis en a ajouté 23 en 17 rencontres de séries alors que le Tricolore a mis une fois de plus la main sur la coupe Stanley, une sixième et dernière en carrière pour le « Grand M ».

Lors de sa dernière saison dans la LNH, en 1973-1974, Mahovlich a dominé à nouveau les marqueurs des Canadiens avec un total de 80 points.

Intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1981, Frank Mahovlich a été nommé au Sénat canadien en 1998.