NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

GILLES TREMBLAY (1960-1969)

Gilles
Tremblay

1952-1963
Position AG
Lance G
Poids 170lbs
Taille 5'10"
Date de naissance 17 décembre 1938
Lieu de naissance Montmorency, QC, CAN
Saisons - MTL 9
Autres numéros 5
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 509 168 162 330 43 161
1960-1961 45 7 11 18 0 4
1961-1962 70 32 22 54 0 28
1962-1963 60 25 24 49 0 42
1963-1964 61 22 15 37 0 21
1964-1965 26 9 7 16 0 16
1965-1966 70 27 21 48 0 24
1966-1967 62 13 19 32 0 16
1967-1968 71 23 28 51 28 8
1968-1969 44 10 15 25 15 2
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 48 9 14 23 0 4
1960-1961 6 1 3 4 0 0
1961-1962 6 1 0 1 0 2
1962-1963 5 2 0 2 0 0
1963-1964 2 0 0 0 0 0
1965-1966 10 4 5 9 0 0
1966-1967 10 0 1 1 0 0
1967-1968 9 1 5 6 0 2

MALGRÉ DES PROBLÈMES DE SANTÉ, L’AILIER GAUCHE GILLES TREMBLAY, UN DES JOUEURS LES PLUS RAPIDES DE L’ÉQUIPE DANS LES ANNÉES 1960, A ATTEINT LE PLATEAU DES 20 BUTS À CINQ REPRISES.

Un ailier rapide et talentueux qui se démarquait autant en zone offensive que défensive, Gilles Tremblay a disputé neuf saisons à Montréal.

Son association avec le Tricolore a commencé en 1960-1961, soit quelques années avant ses débuts dans le grand circuit. S'alignant avec les Canadiens Junior d'Hull-Ottawa, il a fait partie de l'équipe que Sam Pollock et Scotty Bowman ont menée à la coupe Memorial au printemps 1958.

L'automne suivant, Tremblay est passé chez les professionnels et a conservé son chandail tricolore, demeurant deux autres années avec l'équipe de la capitale nationale avant de finalement accéder à la LNH. C'est grâce sa vitesse et à sa capacité d'adaptation que Tremblay s'est taillé un poste au sein de l'alignement des Canadiens.

En 1960-1961, à sa première saison, il a inscrit sept buts en 45 rencontres en plus de disputer six parties éliminatoires. À sa deuxième année, alors que l'équipe était décimée par les blessures, Tremblay a pris la relève et a inscrit 32 buts, un sommet en carrière, en plus de disputer les 70 parties du calendrier régulier. Même si son rôle principal était suivre à la trace les meilleurs attaquants adverses, Tremblay a franchi le plateau des 20 buts à quatre autres reprises dans sa carrière.

Capable de talonner les patineurs les plus rapides, il les réduisait au silence avec la technique plutôt que la force. En 1965, les Canadiens ont mis un terme à une disette de cinq ans sans coupe Stanley, mais Tremblay, guérissant une blessure à la jambe, n'a pu participer à l'effort collectif. Le printemps suivant, il n'a pas manqué sa chance, gravant son nom sur la coupe pour la première fois de sa carrière.

Tremblay a aidé le Tricolore à répéter l'exploit en 1968 et 1969. Pendant que l'équipe se rendait jusqu'au bout en 1969, Tremblay, lui, a dû s'arrêter. Des problèmes respiratoires l'ont contraint à accrocher ses patins, à l'âge de 33 ans. En 505 matchs en saison régulière, Tremblay a inscrit 168 buts et 162 aides. En séries, il a ajouté 23 points en 48 parties.

Même si sa carrière sur la glace était terminée, Gilles Tremblay n'a pas quitté pour autant le monde du hockey, devenant un des premiers joueurs retraités à s'installer derrière le micro. Aux côtés du légendaire René Lecavalier, Tremblay a passé 27 ans au sein de l'équipe de diffusion de La soirée du hockey.

En 2002, le Temple de la renommée du hockey a rendu hommage à la longue carrière de Gilles Tremblay dans le domaine des médias en lui remettant le prix Foster Hewitt.