NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

LOUIS BERLINQUETTE (1911-1923)

Louis
Berlinquette

1952-1963
Position AG
Lance G
Poids 175lbs
Taille 5'11"
Lieu de naissance Papineau, QC, CAN
Décédé le 2 juin 1959
Saisons - MTL 12
Autres numéros 6,7,9
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 235 61 47 108 0 194
1911-1912 4 0 0 0 0 0
1912-1913 18 4 0 4 0 0
1913-1914 20 4 9 13 0 0
1914-1915 20 2 1 3 0 40
1915-1916 19 2 2 4 0 19
1916-1917 20 8 4 12 0 36
1917-1918 20 2 1 3 0 12
1918-1919 18 5 3 8 0 9
1919-1920 24 8 9 17 0 36
1920-1921 24 11 9 20 0 28
1921-1922 24 13 5 18 0 10
1922-1923 24 2 4 6 0 4
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 17 0 5 5 0 17
1913-1914 2 0 0 0 0 0
1915-1916 1 0 0 0 0 0
1916-1917 5 0 0 0 0 8
1917-1918 2 0 0 0 0 0
1918-1919 5 0 3 3 0 9
1922-1923 2 0 2 2 0 0
Louis Berlinquette, originaire de Papineau au Québec, joue ses quatre premiers matchs dans l’uniforme des Canadiens au cours la saison 1911-1912 de l’ANH. Il porte les couleurs du Tricolore pour une douzaine d’années, toujours fiable comme joueur de deuxième trio pour la majeure partie de sa carrière.

L’ailier gauche de 24 ans, mesurant 5 pieds 11 pouces et pesant 175 livres, ne peut s’inscrire au pointage lors de ses quatre premiers matchs à sa première saison. Il obtient 5 $ d’amende comme pénalité, celles-ci n’étant instituées que durant la saison 1914-1915.

Il marque quatre buts à sa deuxième campagne et à sa troisième il s’impose dans l’alignement avec une récolte de quatre buts et neuf passes, ainsi qu’une amende salée de 14 $.

Après une campagne un peu plus difficile de quatre points en saison régulière, qui s’est tout de même terminée par le lever de la coupe Stanley, Berlinquette rebondit l’hiver suivant avec une récolte de huit buts en 1916-1917.

Berlinquette observe les Donald Smith, Jack Laviolette, Joe Malone et Amos Arbour, alors qu’il tente de donner son meilleur durant ses maigres présences sur la glace.

Jouant aux côtés d’Odie Cleghorn, Berlinquette obtient ses saisons les plus prolifiques de sa carrière à un âge où la plupart des joueurs ont déjà accroché leurs patins. À 32 ans, il enregistre une campagne de 17 points en 1919-1920 et obtient 11 buts et neuf passes la saison suivante.

Son effort de 20 points en 1920-1921 s’avère être sa saison la plus productive. Le vétéran de 34 ans marque 13 buts, un sommet en carrière, en 1921-1922, la dernière saison où il connaît de petits moments au sein du premier trio. Aurèle Joliat prend la place de premier ailier gauche en 1922-1923, la dernière saison de Berlinquette avec les Canadiens.

Après avoir passé la saison 1923-1924 à Saskatoon dans la WCHL, Berlinquette revient à Montréal, s’alignant avec les Maroons au Forum en 1924-1925, pour finalement jouer avec les Pirates de Pittsburgh la saison suivante, sa dernière dans la LNH.