NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

MARK NAPIER (1978-1984)

Mark
Napier

1952-1963
Position AD
Lance G
Poids 182lbs
Taille 5'10"
Date de naissance 28 janvier 1957
Lieu de naissance Toronto, ON, CAN
Saisons - MTL 6
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 367 145 159 304 131 62
1978-1979 54 11 20 31 17 11
1979-1980 76 16 33 49 11 7
1980-1981 79 35 36 71 34 24
1981-1982 80 40 41 81 49 14
1982-1983 73 40 27 67 20 6
1983-1984 5 3 2 5 0 0
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 33 8 10 18 0 4
1978-1979 12 3 2 5 0 2
1979-1980 10 2 6 8 0 0
1980-1981 3 0 0 0 0 2
1981-1982 5 3 2 5 0 0
1982-1983 3 0 0 0 0 0

APRÈS S’ÊTRE FAIT REMARQUER DANS L’AMH, L’AILIER DROIT MARK NAPIER A MIS SES TALENTS DE MARQUEUR AU SERVICE DU TRICOLORE, CONNAISSANT DEUX SAISONS DE 40 BUTS.

La carrière junior de Mark Napier s'est terminée à l'âge de 18, le joueur imposant sa domination sur toute la ligue. Un attaquant rapide, capable d'enfiler l'aiguille aussi aisément que des joueurs de deux ans son aîné, il a récolté 160 points en 1974-1975 et remporté la coupe Memorial.

Ses performances ont attiré l'attention de plusieurs équipes. C'est finalement avec les Toros de Toronto dans l’AMH que Napier s'est entendu, et il ne les a pas déçus. À sa première saison, ses 43 buts et 93 points lui ont valu le titre de recrue de l'année en 1976. Les Toros ont été déménagés l'année suivante à Birmingham, où les partisans ont vu Napier atteindre le plateau des 60 buts.

Éligible au repêchage amateur de la LNH en 1977, Napier a été réclamé par le Tricolore. Il a rejoint l'équipe au début de la saison 1978-1979 et, arborant le numéro 31, a disputé 54 parties. Avec une compétition plus féroce, Napier a inscrit onze buts à sa saison recrue et en a ajouté trois en séries. Napier a participé sa première conquête de la coupe Stanley au printemps 1979. Il s'agissait du dernier de quatre championnats consécutifs pour les Canadiens.

Profitant d'un temps de glace bonifié, Napier a inscrit 16 buts à sa deuxième année à Montréal et a plus que doublé ce nombre la saison suivante. Buteur établi dans la ligue, Napier a réussi 40 filets à chacune de ses deux dernières saisons avec les Canadiens. Jouant dans l'ombre de Guy Lafleur, Napier a soulevé la foule du Forum à plus d'une occasion.

Après avoir inscrit 145 buts et 159 aides en 367 matchs de saison régulière dans l'uniforme du Tricolore, Napier a été échangé au North Stars du Minnesota à l'aube de la saison 1983-1984. Quinze mois plus tard, il a pris la direction d'Edmonton et a grandement contribué à la conquête de la coupe Stanley là-bas, récoltant 10 points pendant les séries.

En 1985-1986, à sa seule saison complète chez les Oilers, Napier a franchi le plateau des 20 buts pour une cinquième fois. Malgré cela, il a tout de même dû faire ses valises, échangé aux Sabres de Buffalo, avec qui il s'alignera jusqu'au printemps 1988. Sa carrière loin d'être terminée, Napier disputa par la suite quatre saisons en Italie avant de revenir de ce côté-ci de l'Atlantique afin d’occuper le poste d'entraîneur pour les St-Michael's Majors de la Ligue junior de l'Ontario.

Chaussant encore aujourd’hui les patins, Napier s'aligne régulièrement avec les anciens joueurs de la LNH dans le cadre de matchs au profit d'œuvres de charité. Il agit d'ailleurs à titre de président de l’Association des anciens joueurs de la LNH.

Éligible à porter l'uniforme de son choix lors du match entre les Anciens des Canadiens et des Oilers en novembre 2003, Napier a choisi le bleu, blanc et rouge, avec lequel il a connu les plus belles années de sa carrière.