NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

MURRAY WILSON (1972-1978)

Murray
Wilson

1952-1963
Position AG
Lance G
Poids 185lbs
Taille 6'1"
Date de naissance 7 novembre 1951
Lieu de naissance Toronto, ON, CAN
Saisons - MTL 6
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 328 83 80 163 80 148
1972-1973 52 18 9 27 14 16
1973-1974 72 17 14 31 4 26
1974-1975 73 24 18 42 13 44
1975-1976 59 11 24 35 25 36
1976-1977 60 13 14 27 25 26
1977-1978 12 0 1 1 -1 0
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 52 5 14 19 0 32
1972-1973 16 2 4 6 0 6
1973-1974 5 1 0 1 0 2
1974-1975 5 0 3 3 0 4
1975-1976 12 1 1 2 0 6
1976-1977 14 1 6 7 0 14

UN AILIER QUI POUVAIT ÉVOLUER SUR LES DEUX FLANCS, MURRAY WILSON A PARTICIPÉ AVEC LES CANADIENS AUX DEUX PREMIERS CHAMPIONNATS DE LA DYNASTIE DES ANNÉES 1970.

Un marchand de vitesse qui se démarquait dans les deux sens de la patinoire, Murray Wilson a joué son hockey junior avec les 67 d'Ottawa avant d'être repêché par les Canadiens en première ronde lors du repêchage amateur de 1971.

Assigné aux Voyageurs de la Nouvelle-Écosse de la Ligue américaine de hockey pour la saison 1971-1972, Wilson s'est rapidement ajusté au nouveau style de jeu. Jouant au sein d'une formation bien nantie en futures vedettes, il a poursuivi sur sa lancée, jouant un rôle important dans la conquête de la coupe Calder. Se joignant au grand club l'automne suivant à l'instar de plusieurs de ses coéquipiers des Voyageurs, Wilson s'est vu confier des responsabilités défensives, évoluant sur une des unités en infériorité numérique. Il a tout de même trouvé le moyen de marquer 18 buts lors de sa saison recrue.

Jouant à l'aile gauche comme l'aile à droite, le fougueux attaquant a inscrit son nom sur la coupe Stanley en 1972-1973. Grâce à sa vitesse, le joueur de 6 pieds, 1 pouce et 185 livres a gravé les échelons du hockey professionnel et a vu sa valeur grandement augmentée. Agile et rapide, Wilson subtilisait fréquemment la rondelle à ses adversaires avant de partir en trombe vers le territoire offensif. Il pouvait également accepter une passe en plein accélération et prendre d'assaut le filet adverse.

Avec la présence de plusieurs vedettes offensives, l'organisation du Tricolore ne comptait par sur Wilson pour diriger l'attaque, mais pour plutôt sécuriser la zone défensive. Malgré cela, il faisait payer l'adversaire lorsqu’on lui en donnait la chance, récoltant 24 buts en 1974-1975, un sommet personnel.

En 1976 et 1977, sous les ordres de Scotty Bowman, Wilson et les Canadiens ont remporté le championnat coup sur coup, établissant la plus récente dynastie du hockey à Montréal. L'association entre Wilson et le Tricolore s'est achevée lors de la douzième partie de la saison 1977-1978. Affligé par une blessure qui nécessita une intervention chirurgicale à la colonne vertébrale, il a dû rater la balance de la campagne afin de se remettre de l'opération.

Échangé aux Kings de Los Angeles au printemps 1979, il a disputé 58 parties avant que les problèmes de santé de sa fille ne le forcent à accrocher ses patins.

Wilson a effectué un retour dans le monde du hockey en 2000, devenant analyste des matchs des Canadiens pour une station de radio anglophone de Montréal, un poste qu'il occupe toujours. Amenant derrière le micro la même expérience et la même éthique de travail qu'il affichait sur la patinoire, Wilson est rapidement devenu un intervenant fort apprécié à Montréal.