NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

NEWSY LALONDE (1909-1922)

Newsy
Lalonde

1952-1963
Position C
Lance D
Poids 168lbs
Taille 5'9"
Date de naissance 31 octobre 1887
Lieu de naissance Cornwall, ON, CAN
Décédé le 21 novembre 1971
Saisons - MTL 12
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 200 266 62 328 0 440
1909-1910 6 16 0 16 0 40
1910-1911 16 19 0 19 0 63
1912-1913 18 25 0 25 0 0
1913-1914 14 22 5 27 0 0
1914-1915 6 4 3 7 0 17
1915-1916 24 28 6 34 0 78
1916-1917 18 28 7 35 0 61
1917-1918 14 23 7 30 0 51
1918-1919 17 22 10 32 0 40
1919-1920 23 37 9 46 0 34
1920-1921 24 33 10 43 0 36
1921-1922 20 9 5 14 0 20
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 18 20 5 25 0 122
1913-1914 2 0 1 1 0 0
1915-1916 4 3 0 3 0 43
1916-1917 5 2 0 2 0 47
1917-1918 2 4 2 6 0 17
1918-1919 5 11 2 13 0 15

MEMBRE DE L’ÉDITION FONDATRICE DES CANADIENS, NEWSY LALONDE A ÉTÉ LA PREMIÈRE GRANDE VEDETTE DANS L’HISTOIRE DES CANADIENS.

Édouard Charles Lalonde est mieux connu dans le monde du hockey sous le nom de « Newsy », pseudonyme dont on l’avait affublé au cours de sa jeunesse alors qu’il travaillait dans une usine de papier.

Athlète exceptionnel tant au hockey qu’à la crosse au cours de son enfance, Lalonde a entamé sa carrière de hockeyeur professionnel dans sa ville natale de Cornwall en Ontario, à l’âge précoce de 16 ans.

Il a quitté le domicile familial à 18 ans pour porter les couleurs de formations ontariennes et manitobaines avant de se joindre aux Canadiens de Montréal, nouvelle équipe de l’Association nationale de hockey, en 1909.

Le 5 janvier 1910, les Canadiens ont disputé leur première rencontre. Devant plus de 3000 amateurs à la patinoire Jubilee située dans l’est de la ville, Newsy Lalonde a marqué deux buts dans un gain de 7 à 6 en prolongation face aux Silver Kings de Cobalt.

Échangé aux Millionaires de Renfrew peu de temps après, Lalonde a enfilé neuf buts pour ceux-ci au cours du reste de la saison. Il est revenu à Montréal la saison suivante et a été nommé capitaine, récoltant 19 buts et 61 minutes de punitions avant de prendre le chemin de l’ouest pour porter les couleurs des Millionaires de Vancouver de l’Association de hockey de la Côte Ouest lors du calendrier 1911-1912.

Lalonde a effectué un retour chez les Canadiens à l’automne 1912, encore une fois à titre de capitaine, s’établissant pour de bon comme l’une des premières grandes vedettes du hockey. Au cours des dix saisons suivantes, alors que le hockey était disputé sous le signe de la robustesse et de l’intimidation, le numéro 4 du Tricolore est devenu le marqueur le plus prolifique de son sport, conservant une moyenne de plus d’un but par match.

Lalonde a cédé son titre de capitaine avant le début de la campagne 1915-1916 lorsqu’il a été choisi pour diriger l’équipe en plus de faire partie de l’alignement, une double fonction qu’il devait conserver jusqu’en 1922.

Les Canadiens ont remporté la première de leurs 24 coupes Stanley au printemps 1916, et Lalonde a été à nouveau nommé capitaine, pour la troisième fois de sa carrière, à l’aube de la saison 1916-1917.

En 1917, la Ligue nationale de hockey a été fondée et les Canadiens de Montréal comptaient parmi les premières franchises du nouveau circuit. Lalonde a poursuivi sa domination lors de cinq saisons au sein de la LNH, terminant en tête des marqueurs en deux occasions, puis deuxième et quatrième lors de deux autres campagnes.

De plus, ne reculant jamais devant le jeu robuste, Lalonde se retrouvait fréquemment parmi les joueurs les plus punis de la ligue.

Au terme de la campagne 1922-1923, Newsy Lalonde a pris à nouveau la route de l’ouest, cette fois suite à un échange avec Saskatoon de la Ligue de hockey de l’Ouest canadien.

En retour de ses services, les Canadiens ont obtenu Aurèle Joliat, un digne successeur qui a enfilé lui aussi le numéro 4.

Une fois sa carrière active terminée, Lalonde est revenu une dernière fois à Montréal pour remplacer Cecil Hart derrière le banc des Canadiens. Il a dirigé l’équipe du début de la saison 1932 jusqu’à décembre 1934, lorsque le directeur-gérant Léo Dandurand a pris à son tour la relève à titre d’entraîneur.

Meilleur marqueur de son époque et l’un des « Flying Frenchmen » originaux, Lalonde a été intronisé au Temple de la renommée du hockey en 1950.

Édouard Charles « Newsy » Lalonde est décédé le 21 novembre 1970.