NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

PETR SVOBODA (1984-1992)

Petr
Svoboda

1952-1963
Position D
Lance G
Poids 183lbs
Taille 6'1"
Date de naissance 14 février 1966
Lieu de naissance Most, CZE
Saisons - MTL 8
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 534 39 190 229 162 761
1984-1985 73 4 27 31 16 65
1985-1986 73 1 18 19 24 93
1986-1987 70 5 17 22 14 63
1987-1988 69 7 22 29 46 149
1988-1989 71 8 37 45 28 147
1989-1990 60 5 31 36 20 98
1990-1991 60 4 22 26 5 52
1991-1992 58 5 16 21 9 94
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 72 2 28 30 5 75
1984-1985 7 1 1 2 0 12
1985-1986 8 0 0 0 2 21
1986-1987 14 0 5 5 -1 10
1987-1988 10 0 5 5 1 12
1988-1989 21 1 11 12 -3 16
1989-1990 10 0 5 5 7 2
1990-1991 2 0 1 1 -1 2

PREMIER JOUEUR TCHÈQUE À PORTE L’UNIFORME DU TRICOLORE, LE DÉFENSEUR PETR SVOBODA A DONNÉ RAISON AUX CANADIENS, QUI ONT FAIT DES PIEDS ET DES MAINS POUR LE REPÊCHER EN 1984.

Les Canadiens ont créé une surprise en sélectionnant le défenseur Petr Svoboda au 5e échelon du repêchage de 1984 qui se déroulait au Forum. Personne ne savait qu'il était à Montréal et il en a fait réagir plus d’un en montant sur la scène. Sans ce coup de maître du directeur général Serge Savard, Svoboda aurait bien pu être repêché au 2e rang derrière Mario Lemieux.

Son histoire est assez rocambolesque. Il a fui l'Europe de l'Est communiste à l'occasion du Championnat européen de 1984 disputé en Allemagne de l'Ouest. Il est alors allé rejoindre sa tante à Munich sans aviser personne. Savard était le seul au courant de la situation et avait promis à Svoboda de le repêcher rapidement tout en lui garantissant un contrat de cinq ans et 750 000$. Svoboda s’était alors réfugié dans un hôtel de Montréal jusqu’au repêchage.

Malgré ce cheminement hors du commun, il est devenu le premier joueur tchèque à disputer 1000 matchs dans la LNH.

À son arrivée avec le Tricolore, il ne parlait ni anglais ni français. Larry Robinson et Rick Green l'ont alors pris sous leur aile pour faciliter son adaptation.

Svoboda était un défenseur mobile avec un redoutable coup de patin, des mains très agiles et une très bonne vision du jeu. Malgré son physique frêle, il ne détestait pas le jeu physique.

À sa première saison avec les Canadiens, en 1984-1985, il a inscrit 31 points en 73 rencontres. À sa deuxième année, il a aidé l’équipe à remporter la coupe Stanley.

Au cours de sa neuvième saison dans l’uniforme du Tricolore, en 1991-1992, il a été échangé aux Sabres de Buffalo en retour de Kevin Haller. En 534 matchs avec les Canadiens, Svoboda a marqué 39 buts et 160 passes pour 229 points.

Après trois saisons à Buffalo, il a été échangé aux Flyers de Philadelphie. Il a finalement terminé sa carrière dans l’uniforme du Lightning de Tampa Bay et a annoncé sa retraite le 3 mai 2002.

En plus de s’illustrer dans la LNH, Svoboda a marqué le but gagnant pour la République tchèque en finale des Jeux olympiques de Nagano en 1998 face à la Russie.