NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

PHIL GOYETTE (1956-1963)

Phil
Goyette

1952-1963
Position C
Lance G
Poids 170lbs
Taille 5'11"
Date de naissance 31 octobre 1933
Lieu de naissance Lachine, QC, CAN
Saisons - MTL 7
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 375 62 120 182 0 44
1956-1957 14 3 4 7 0 0
1957-1958 70 9 37 46 0 8
1958-1959 63 10 18 28 0 8
1959-1960 65 21 22 43 0 4
1960-1961 62 7 4 11 0 4
1961-1962 69 7 27 34 0 18
1962-1963 32 5 8 13 0 2
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 52 12 14 26 0 14
1956-1957 10 2 1 3 0 4
1957-1958 10 4 1 5 0 4
1958-1959 10 0 4 4 0 0
1959-1960 8 2 1 3 0 4
1960-1961 6 3 3 6 0 0
1961-1962 6 1 4 5 0 2
1962-1963 2 0 0 0 0 0

PHIL GOYETTE, TALENTUEUX JOUEUR DE CENTRE, PEUT SE VANTER D’AVOIR REMPORTÉ LA COUPE STANLEY À SES QUATRE PREMIÈRES SAISONS À MONTRÉAL.

Se dénicher un poste de centre au sein de l'alignement des Canadiens au milieu des années 1950 ne s'avérait pas une tâche facile. C'est pourtant ce que Phil Goyette a accompli, disputant les sept premières années de sa carrière à Montréal.

Habile patineur né à Lachine, au Québec, Goyette a démontré ses talents de marqueur dans le système de développement du Tricolore, s'alignant avec les Canadiens Junior, les Mohawks de Cincinnati et les Royaux de Montréal avant d'aboutir avec le grand club en 1956-1957. Il a foulé la glace à 14 reprises en saison régulière et 10 fois en séries, au terme desquelles il a vu son nom être gravé sur la coupe Stanley.

Obtenant un poste régulier à sa deuxième campagne, le jeune joueur de centre, toujours considéré comme une recrue, a rejoint à cette position Jean Béliveau et Henri Richard. Goyette s'est développé en un spécialiste du jeu défensif, assurant sa place au sein de l'alignement par son habileté à neutraliser les attaquants adverses dans les limites de la légalité.

Lorsque les chances de marquer se présentaient, Goyette n'hésitait pas à faire payer l'adversaire, récoltant 37 mentions d'aide à sa saison recrue et 21 buts l'année suivante, en 1959-1960. Les quatre premières saisons de Goyette à Montréal ont été couronnées par un championnat.

Après la saison 1962-1963 où il a été diminué par les blessures, Goyette a pris le chemin du Big Apple, rejoignant les Rangers dans le cadre d'un échange à sept joueurs qui a vu Gump Worlsey s'amener à Montréal. Sans la présence de futurs membres du Temple de la renommée pour lancer les charges offensives, la carrière de Phil Goyette a changé de direction.

Il a atteint le plateau des 40 points à chacune de ses six saisons à New York et a enfilé 20 buts et plus deux fois, terminant régulièrement parmi les meilleurs marqueurs de l'équipe. Alors considéré comme un vétéran, Goyette a été échangé aux Blues de St-Louis en 1969-1970 et a rapidement donné raison à ses nouveaux patrons.

À un âge où les meilleurs jours d'un joueur sont normalement derrière lui, Goyette a connu une saison de rêve, enfilant 29 buts et 49 mentions d'aide. Acquis par les Sabres de Buffalo l'hiver suivant, il a récolté 61 points en 60 parties avant de terminer sa carrière de joueur dans l'uniforme des Rangers en 1971-1972.

Il est par la suite devenu le premier entraîneur de la nouvelle concession des Islanders de New York. Sa carrière dans le monde du hockey terminée, Goyette est retourné dans sa ville natale pour œuvrer dans le domaine des transports.