NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

RIP RIOPELLE (1947-1950)

Rip
Riopelle

1952-1963
Position AG
Lance G
Poids 165lbs
Taille 5'11"
Date de naissance 30 janvier 1922
Lieu de naissance Ottawa, ON, CAN
Décédé le 22 septembre 2013
Saisons - MTL 3
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 169 27 16 43 0 73
1947-1948 55 5 2 7 0 12
1948-1949 48 10 6 16 0 34
1949-1950 66 12 8 20 0 27
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 8 1 1 2 0 2
1948-1949 7 1 1 2 0 2
1949-1950 1 0 0 0 0 0
Howard «Rip » Riopelle a fait partie de son équipe de football et de hockey alors qu’il était à l’école secondaire St-Patrick, à Ottawa. Il gradue en 1939 et joint presque immédiatement l’Armée de l’air canadienne, passant la majorité de son service à entraîner des pilotes durant la Seconde Guerre mondiale, en Angleterre.

À son retour à la vie civile, il reçoit des offres de deux équipes de hockey. La première vient des Maple Leafs et de Joe Primeau, qui l’a vu jouer dans l’armée. La seconde provient des Canadiens. Ce patineur hors pair de 5 pieds 11 pouces et 165 livres a choisi de venir à Montréal, pour évoluer avec les Royaux, dans la Ligue de hockey sénior du Québec, plutôt que de joindre les rangs des Malboros de Toronto, avant le début de la saison 1945-1946.

Ayant de bonnes capacités des deux côtés de la patinoire, Riopelle passe deux saisons avec les Royaux, jouant les matchs à domicile devant la foule du Forum. L’édition 1946-1947 de l’équipe remporte la coupe Allan et une demi-douzaine de joueurs font leurs premiers coups de patin dans la LNH l’année suivante, avec les Canadiens. Parmi eux, Riopelle, un ailier droit de 25 ans

Il compose un trio avec Maurice Richard et Elmer Lach, suite à la blessure à la jambe qui met fin à la carrière de Toe Blake. Il est brièvement utilisé sur cette unité d’attaque, tentant de ragaillardir la fameuse «Punch line », mais il passe plutôt la majorité de ses trois ans à Montréal à remplir un rôle défensif, jouant souvent aux côtés de Léo Gravelle et de Billy Reay, sur le troisième trio.

Profitant de chaque occasion de marquer, Riopelle augmente son nombre de buts annuellement. À sa première saison en 1947-1948, il marque cinq buts. La saison suivante, il double sa production, touchant le fond du filet 10 fois. À sa dernière saison en carrière dans la LNH en 1949-1950, il fait scintiller la lumière rouge à 12 reprises.

Des blessures au dos rendent impossible la poursuite de la carrière de Riopelle dans la LNH. Il retourne à la LHSQ, s’alignant avec l’équipe de sa ville natale, les Sénateurs, passant quatre saisons dans cet uniforme avant de développer un intérêt pour l’entreprenariat.

***
Échangé à Ottawa (QMHL) par Montréal en retour d’une somme d’argent le 4 octobre 1951.