NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

ROD LANGWAY (1978-1982)

Rod
Langway

1952-1963
Position D
Lance G
Poids 218lbs
Taille 6'3"
Date de naissance 3 mai 1957
Lieu de naissance Maaq, TWN
Saisons - MTL 4
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 268 26 101 127 160 347
1978-1979 45 3 4 7 5 30
1979-1980 77 7 29 36 36 81
1980-1981 80 11 34 45 53 120
1981-1982 66 5 34 39 66 116
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 26 3 6 9 0 42
1978-1979 8 0 0 0 0 16
1979-1980 10 3 3 6 0 2
1980-1981 3 0 0 0 0 6
1981-1982 5 0 3 3 0 18

MÊME S’IL A DISPUTÉ LA MAJORITÉ DE SA CARRIÈRE À WASHINGTON, C’EST À MONTRÉAL, AUX CÔTÉS DU « BIG THREE », QUE LE DÉFENSEUR ROD LANGWAY A DÉVELOPPÉ SON STYLE.

Rod Langway est le seul joueur natif de Taïwan à avoir joué dans la Ligue nationale de hockey et probablement le plus prolifique que l'île asiatique aura jamais produit.

L’un des meilleurs défenseurs de l'histoire des Capitals de Washington, Langway a développé et peaufiné son style dans l'uniforme des Canadiens de Montréal. Né sur une base militaire, le jeune Rod Langway était un athlète talentueux. Joueur de baseball et de football accompli, il n'a pas chaussé les patins avant l'adolescence. Reprenant rapidement le temps perdu, il est devenu une vedette de son école secondaire par ses prouesses sur la glace. Il a mené son équipe à deux championnats du Massachusetts en trois ans avant de prendre la direction de l'Université du New Hampshire

Repêché en 1977 par les Canadiens et les Bulls de Birmingham simultanément, Langway a tenté sa chance au sein de la Ligue mondiale avant de conclure une entente avec le Tricolore à temps pour le début de la saison 1978-1979

À son année recrue, il a disputé 45 rencontres en saison régulière et 9 autres en séries, au terme desquelles il a vu son nom gravé sur la coupe Stanley. À 6 pieds 3 pouces et 218 livres, Rod Langway a toujours démontré une éthique de travail irréprochable. Personne ne s'entraînait aussi fort que lui sur la glace comme à l'extérieur. Jouant aux côtés du « Big Three », il a appris des meilleurs. Arrière à caractère défensif, son style se mariait parfaitement au corps défensif du Tricolore de l'époque, portée vers l'attaque.
Langway s'est mérité un poste régulier à la ligne bleue dès sa deuxième saison. Doté d'un sens de l'anticipation infaillible et distribuant des coups d'épaule redoutables, Langway assurait une couverture défensive hermétique pendant que ses collègues appuyaient l'attaque, déjà bien garnie. Malgré son style de jeu conservateur, Langway a préparé nombre de buts, récoltant 97 aides au cours de ses trois dernières années à Montréal.

C'est en 1980-1981 qu'il a connu sa saison la plus productive en carrière, amassant 11 buts et 45 points. Ne délaissant pas le jeu physique, il a passé 120 minutes au cachot cette année-là, un autre sommet personnel. Échangé aux Capitals dans une transaction impliquant six joueurs et pour laquelle Rick Green et Ryan Walter se sont amenés à Montréal, Rod Langway a mis en application à Washington les leçons apprises à Montréal, devenant un des meilleurs défenseurs de la ligue.

Avec Langway dans l'alignement, les Capitals, qui n'avaient pas atteint les séries depuis leur arrivée dans la LNH, ont pris part au tournoi printanier dix saisons consécutives. À sa première campagne dans la capitale américaine, Langway a mérité le trophée Norris remis au meilleur défenseur de la ligue. Il a prouvé qu'il n'était pas un imposteur l'année suivante, remportant un second Norris. Considéré comme un des meilleurs hockeyeurs américains de l'histoire, Langway représenta fièrement son pays dans plusieurs compétitions internationales.

Il a disputé son dernier match dans la LNH pendant la saison 1992-1993 et a été élu au Temple de la renommée en 2002.