NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

ROGATIEN VACHON (1966-1972)

Rogatien
Vachon

1952-1963
Position G
Attrape G
Poids 170lbs
Taille 5'7"
Date de naissance 8 septembre 1945
Lieu de naissance Palmarolle, QC, CAN
Saisons - MTL 6
Autres numéros 29,30
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
MINS Minutes - Nombre total de minutes que le gardien a passées sur la patinoire
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par le gardien
D Défaites - Nombre total de défaites encaissées par le gardien
N Matchs nuls - Nombre total de matchs nuls auxquels a participé le gardien
DP Défaite en prolongation - Nombre total de défaites subies par le gardien en prolongation
BC Buts alloués - Nombre total de buts alloués par le gardien
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
TOTAUX 206 11808 110 56 30 0 521 13 2.65
1966-1967 19 1137 11 3 4 0 47 1 2.48
1967-1968 39 2227 23 13 2 0 92 4 2.48
1968-1969 36 2051 22 9 3 0 98 2 2.87
1969-1970 64 3697 31 18 12 0 162 4 2.63
1970-1971 47 2676 23 12 9 0 118 2 2.65
1971-1972 1 20 0 1 0 0 4 0 12.00
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
MINS Minutes - Nombre total de minutes que le gardien a passées sur la patinoire
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par le gardien
D Défaites - Nombre total de défaites encaissées par le gardien
DP Défaite en prolongation - Nombre total de défaites subies par le gardien en prolongation
BC Buts alloués - Nombre total de buts alloués par le gardien
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
TOTAUX 19 1175 14 5 0 38 1 1.94
1966-1967 9 555 6 3 0 22 0 2.38
1967-1968 2 113 1 1 0 4 0 2.12
1968-1969 8 507 7 1 0 12 1 1.42

DÉBUTANT SA CARRIÈRE À MONTRÉAL AVANT DE JOINDRE LES KINGS DE LOS ANGELES, ROGATIEN VACHON A COMPILÉ UNE FICHE GAGNANTE À SES CINQ SAISONS AVEC LES CANADIENS.

Rogatien Vachon a consacré 40 ans de sa vie au hockey, de la chambre des joueurs jusqu'aux bureaux de direction.

Il a passé les cinq premières années de sa carrière dans l'uniforme des Canadiens. Vachon s'est d'abord joint aux Apollos de Houston de la Ligue professionnelle centrale de hockey en 1966-1967. Il y a disputé 34 parties avant d'être rappelé par le grand club à la fin de la saison. Le premier joueur à porter le numéro 29 avec le Tricolore, Vachon a protégé le filet dans 19 rencontres, présentant un dossier de 11-3-4. Vachon, désigné pour protéger le filet du Tricolore pendant les séries cette année-là, a disputé neuf des dix parties éliminatoires. Les Canadiens ont balayé les Rangers de New York avant de s'avouer vaincus face aux Maple Leafs de Toronto en finale. Il s'agit à ce jour de la dernière coupe Stanley remportée par les Leafs.

Froissé l'année précédente par le coloré entraîneur des Leafs, Punch Imlach, qui l'avait comparé à un « gardien de junior B », Vachon a prouvé à sa deuxième saison qu’il avait sa place parmi les grands. Partageant la tâche avec Gump Worsley, Vachon a subi seulement 13 défaites en 39 départs en saison régulière. Le Tricolore a conclu la saison au sommet de la Division Est, s'inclinant une seule fois en séries, en route vers la conquête de la coupe Stanley. « Gump » et « Rogie », dont le numéro 30 allait devenir sa marque de commerce, ont partagé le Vézina en 1968.

Avec le duo Vachon-Worsley et la présence du jeune Tony Esposito, le Tricolore a dominé la LNH en 1968-1969. Vachon a obtenu huit départs en séries, remportant sept d'entre eux. Encore une fois, les joueurs des Canadiens ont défilé au printemps avec la coupe Stanley dans les rues de Montréal.

Subissant seulement 18 défaites en 64 départs la saison suivante, Vachon est devenu l'homme de confiance devant le filet. Le Tricolore étant écarté du tournoi printanier lors du dernier jour de la saison, il s'agissait pour l'équipe de la seule élimination hâtive pendant les six ans qu'a passés le numéro 30 à Montréal. À sa dernière saison à Montréal, Vachon a gardé les filets à 47 reprises, subissant seulement douze défaites. Le Tricolore a renoué avec les séries cette année-là.

À l'instar de la première saison de Rogatien Vachon à Montréal, les Canadiens ont fait confiance à une recrue le printemps de 1971 venu. Avec Ken Dryden devant les buts, le Tricolore a remporté un 17e coupe Stanley, Vachon soulevant le trophée pour une troisième fois en cinq ans.

Quittant Montréal pour Los Angeles, Vachon a disputé sept saisons sur la côte ouest américaine, devenant un des meilleurs gardiens de l'histoire des Kings. Il s'est par la suite aligné avec les Red Wings de Détroit et les Bruins de Boston.

Rogatien Vachon a réintégré l'organisation des Kings en accédant à différentes positions au sein du personnel d'entraîneur et de l'équipe de direction. Il a pris sa retraite en 1991, alors directeur général des Kings, et agit maintenant comme ambassadeur.

L'équipe a retiré son numéro 30 en janvier 1985. Son fils Nicholas a brièvement joué pour les Islanders de New York en 1996-1997.