NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

ROGER LEGER (1946-1950)

Roger
Leger

1952-1963
Position D
Lance D
Poids 200lbs
Taille 5'11"
Date de naissance 26 mars 1919
Lieu de naissance L'Annonciation, QC, CAN
Décédé le 7 avril 1965
Saisons - MTL 4
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 180 17 51 68 0 69
1946-1947 49 4 18 22 0 12
1947-1948 48 4 14 18 0 26
1948-1949 28 6 7 13 0 10
1949-1950 55 3 12 15 0 21
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 20 0 7 7 0 14
1946-1947 11 0 6 6 0 10
1948-1949 5 0 1 1 0 2
1949-1950 4 0 0 0 0 2
À une époque où les défenseurs se portaient rarement à l’offensive, Roger Léger était toujours une menace pour les gardiens adverses.

Du haut de ses 5 pieds 11 pouces, 200 livres, il est une véritable machine à marquer dans les rangs juniors, lorsqu’il obtient sa première chance dans la LNH avec les Rangers de New York. Il joue quelques matchs durant la saison 1943-1944 avant d’être renvoyé dans les mineures pour les deux saisons suivantes.

La récolte de 112 points en deux ans de Léger avec les Bisons de Buffalo dans l’AHL attire l’attention. Un échange est organisé et Bob Dill quitte l’organisation des Canadiens en retour de Léger, qui se joint à l’équipe à temps pour la saison 1946-1947.

Il participe à 49 matchs et, à 27 ans, prouve qu’il a sa place dans la LNH. Un peu moins physique que ses coéquipiers, Léger réussit à contrer les attaques adverses avec brio en utilisant sa vision de jeu et son positionnement plutôt que son gabarit.

Il trouve le fond du filet quatre fois en plus de démontrer de bonnes aptitudes comme fabricant de jeu, alors qu’il se fait complice de 18 des buts de ses coéquipiers. En séries éliminatoires, Léger ne flanche pas, ajoutant six passes à sa fiche, ce qui le place au premier rang des défenseurs pour le nombre de points en séries, cette année-là.

En 1947-1948, il obtient le même genre de production offensive, mais il visite le cachot plus souvent, totalisant 26 minutes de pénalité, son plus grand total en carrière. Jouant seulement 28 matchs avec le Grand club l’année suivante, Léger réussit à cumuler 13 points en plus de participer à de nombreux matchs à Buffalo, mais aussi avec les Texans de Dallas dans l’USHL.

De retour avec les Canadiens pour la majeure partie de la saison 1949-1950, le vétéran joue ses 55 derniers matchs dans la LNH, son temps de glace étant limité par le développement rapide de Doug Harvey et l’ajout de Hal Laycoe à la ligne bleue.

Léger continue de jouer au hockey durant plusieurs années dans les ligues mineures. Il est entraîneur des Cougars de Victoria dans la WCHL avant de revenir à ses racines québécoises pour s’aligner avec les Royals de Montréal et les Cataractes de Shawinigan dans la Ligue de hockey du Québec.