NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10

Joueurs

YVON LAMBERT (1972-1981)

Yvon
Lambert

1952-1963
Position AG
Lance G
Poids 200lbs
Taille 6'2"
Date de naissance 20 mai 1950
Lieu de naissance Drummondville, QC, CAN
Saisons - MTL 9
Autres numéros 21
Statistiques
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 606 181 234 415 121 302
1972-1973 1 0 0 0 0 0
1973-1974 60 6 10 16 5 42
1974-1975 80 32 35 67 26 74
1975-1976 80 32 35 67 10 28
1976-1977 79 24 28 52 30 50
1977-1978 77 18 22 40 10 20
1978-1979 79 26 40 66 30 26
1979-1980 77 21 32 53 3 23
1980-1981 73 22 32 54 7 39
SAISON
SAISON
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
+/- Plus/Moins - Différentiel total affiché par le joueur
PUN Minutes de pénalité - Nombre total de minutes de pénalité récoltées par le joueur
TOTAUX 86 24 22 46 0 65
1973-1974 5 0 0 0 0 7
1974-1975 11 4 2 6 0 0
1975-1976 12 2 3 5 0 18
1976-1977 14 3 3 6 0 12
1977-1978 15 2 4 6 0 6
1978-1979 16 5 6 11 0 16
1979-1980 10 8 4 12 0 4
1980-1981 3 0 0 0 0 2

CÉLÈBRE POUR SON BUT FACE AUX BRUINS EN 1979, YVON LAMBERT A ÉTÉ UN JOUEUR DE SOUTIEN IMPORTANT LORS DES QUATRE CHAMPIONNATS REMPORTÉS À LA FIN DES ANNÉES 1970.

Yvon Lambert a inscrit plus de 200 buts en huit saisons dans l'uniforme des Canadiens, dont un, que l'on peut qualifier d'« historique ».

Le 10 mai 1979, lors du septième match de la finale de la conférence Prince de Galles, le Tricolore et les Bruins, éliminés les deux années précédentes par la troupe de Scotty Bowman, se sont rendus en prolongation. À la neuvième minute de jeu de la période supplémentaire, Mario Tremblay a dirigé la rondelle vers le filet des Bruins et Lambert, posté devant le filet, a complété la manœuvre pour donner la victoire aux Canadiens.

La plupart des partisans du Tricolore se souviennent de cet exploit, mais plusieurs oublient l'autre but vainqueur inscrit par l'ailier gauche dans le tout dernier match de la finale de la coupe Stanley.

Repêché par Détroit en 1970, Yvon Lambert a été acquis par Montréal un an plus tard et assigné aux Voyageurs de la Nouvelle-Écosse de la Ligue américaine. À sa seconde saison avec le club-école, il a explosé avec 52 buts et autant de passes. Les Voyageurs ont remporté la coupe Calder en 1974 et ayant terminé son stage d'apprentissage, Lambert a rejoint le grand club l'année suivante.

Après une récolte de 16 points à sa saison recrue dans la LNH, Lambert a inscrit 32 buts et 35 passes lors des deux campagnes suivantes. Lors de ses cinq dernières années à Montréal, l'ailier gauche a atteint le plateau des 20 buts quatre fois.

Yvon Lambert a participé à quatre conquêtes de la coupe Stanley avec le Tricolore, jouant la plupart des matchs aux côtés de Mario Tremblay et Doug Risebrough.

Aussi efficace à réduire au silence les attaquants adverses qu'à contribuer offensivement, ce trio a été un élément essentiel des succès de l'équipe pendant ces années fastes. Très apprécié dans la chambre des joueurs, Lambert, bon vivant, a toujours eu beaucoup de plaisir sur la patinoire comme à l'extérieur.

Également apprécié du public, il démontrait régulièrement ses talents de chanteur, à l'image de Bernard Geoffrion dans les années 1950 et 1960. Invité à participer à plusieurs émissions de télévision, Lambert a même immortalisé ses prouesses vocales sur vinyle.

Yvon Lambert a terminé sa carrière de hockeyeur à Buffalo. Invité par Scotty Bowman, il a joué la saison 1981-1982 dans l'uniforme des Sabres avant de joindre les rangs des Americans de Rochester de la Ligue américaine, où il a remporté la coupe Calder en 1983.

De retour à Montréal au terme de sa carrière, Lambert a réintégré l'organisation des Canadiens. Il a passé les 20 années suivantes dans le monde des relations publiques, son aisance devant les caméras faisant de lui un des ambassadeurs les plus populaires du Tricolore.

Lambert rechausse régulièrement les patins chaque hiver avec l'équipe des Anciens des Canadiens, affichant la même passion qui faisait de lui un joueur apprécié de ses coéquipiers.