NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10
season card
Entraîneur
Capitaine
 
nha
ÉQUIPE
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
BP Buts pour - Nombre total de buts inscrits par l'équipe
BC Buts contre - Nombre total de buts accordés par l'équipe
Sénateurs d'Ottawa 20 14 6 28 74 65
Wanderers de Montréal 20 14 6 28 127 82
Bulldogs de Québec 20 11 9 22 85 85
Blueshirts de Toronto 20 8 12 16 66 84
St.Patricks de Toronto 20 7 13 14 76 96
Canadiens de Montréal 20 6 14 12 65 81
Meneurs de la saison voir les stats complètes
# PATINEURS
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
5 Didier Pitre 20 30 4 34
14 Harry Scott 16 9 0 9
2 Ernest Dubeau 19 6 3 9
6 Jack Laviolette 18 6 3 9
4 Newsy Lalonde 6 4 3 7
# GARDIEN #1
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
FICHE Fiche - Fiche du gardien (V-D-N)
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
1 Georges Vézina 20 6-14-0 0 3.88
Résultats de la saison
DATE ÉTRANGER DOMICILE

LA SAISON RÉGULIÈRE

Le feuilleton Newsy Lalonde se poursuit. La vedette, dont les droits appartiennent maintenant aux Millionaires de Vancouver, refuse de passer à l’ouest. Didier Pitre, qui avait compensé à l’absence de Lalonde à Vancouver en y disputant la saison 1913-1914 est de retour à Montréal.

Le directeur général George Kennedy n’a d’autre choix que de dédommager financièrement les Millionnaires. Mais comble de malheur, Lalonde refuse l’offre des Canadiens et est immédiatement suspendu par Kennedy.

Dans un mouvement surprenant, Kennedy cède les droits de Donald Smith aux Wanderers. Le Tricolore amorce donc le calendrier régulier sans ses deux meilleurs compteurs de la saison précédente.

Les complications hors glace affectent les performances de l’équipe, qui perd ses huit premiers matchs. Les Canadiens réussissent finalement à arracher une victoire le 23 janvier face aux Wanderers.

Kennedy revient sur sa décision et acquiesce aux demandes salariales de Lalonde. Son retour n’a toutefois pas l’effet escompté puisqu’il est rapidement suspendu par Kennedy pour son jeu erratique.

Malgré un mois de février plus encourageant, c’est trop peu trop tard. Après avoir terminé au premier rang en 1913-1914, les Canadiens chutent au dernier rang du circuit avec une fiche de six victoires et quatorze défaites.

Toujours fidèle au poste, Georges Vézina connaît une autre bonne saison tandis que Didier Pitre termine au deuxième rang dans le circuit au chapitre des buts avec 30.