NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10
season card
Entraîneur
Capitaine
 
canadian
ÉQUIPE
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
BP Buts pour - Nombre total de buts inscrits par l'équipe
BC Buts contre - Nombre total de buts accordés par l'équipe
Maroons de Montréal 44 23 16 5 51 141 114
Canadiens de Montréal 44 21 14 9 51 142 114
Sénateurs d'Ottawa 44 21 15 8 50 138 118
Maple Leafs de Toronto 44 17 21 6 40 116 124
Americans de New York 44 14 25 5 33 113 161
Meneurs de la saison voir les stats complètes
# PATINEURS
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
7 Howie Morenz 44 40 10 50
9 Alfred Lepine 44 24 9 33
4 Aurèle Joliat 42 19 12 31
8 Wildor Larochelle 44 14 11 25
2 Sylvio Mantha 44 13 11 24
# GARDIEN #1
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
FICHE Fiche - Fiche du gardien (V-D-N)
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
1 George Hainsworth 42 20-13-9 4 2.42
Résultats de la saison
DATE ÉTRANGER DOMICILE

LA SAISON RÉGULIÈRE

Dans l’espoir d’accroître le nombre de buts inscrits, la LNH permet la passe vers l’avant sur l’ensemble de la patinoire au début de la saison 1929-1930. Ce changement ne tarde pas à donner des résultats, la plupart des équipes de la ligue inscrivant plus de 100 buts. De leur côté, les Canadiens doublent leur production, passant de 71 à 142 buts marqués.

Howie Morenz profite grandement de la vague en marquant 40 buts, un sommet en carrière, dans une saison qui voit l’émergence d’un deuxième trio productif. Pit Lépine inscrit 24 buts au centre de cette deuxième ligne d’attaque.

Quatre autres joueurs marquent 10 buts ou plus. Aurèle Joliat rebondit avec 19 buts, tandis que Wildor Larochelle devient une menace, marquant 14 buts. Pour sa part, le capitaine Sylvio Mantha fait bouger les cordages à 13 occasions et l’attaquant recrue Nick Wasnie accumule une douzaine de buts.

Hainsworth rate ses deux seuls matchs en sept ans de carrière au cours de cette campagne de 1929-1930. Mickey Murray le remplace et prend part à son seul match dans la LNH. Pour l’autre rencontre, les Americans de New York prête leur gardien partant Roy Worters aux Canadiens pour un soir. Dans ce contexte inusité, Worters limite ses coéquipiers réguliers à deux buts pour signer la victoire.

Ayant fait la lutte aux Maroons de Montréal et aux Sénateurs d’Ottawa toute la saison en tête de la division canadienne, le Tricolore présente une fiche cumulative de 21-14-9 pour 51 points, soit un de plus que les Sénateurs et autant que les Maroons, qui se voit décerner le titre de champions de la division en raison de leur plus grand nombre de victoires.

LES SÉRIES ÉLIMINATOIRES

Remportant le premier match de la série quarts de finale de deux rencontres au total des buts par la marque de 1-0 à Chicago, les Canadiens et les Blackhawks font match nul 2 à 2 au Forum, à la 11ème minute en troisième période de prolongation. Les Canadiens remportent ainsi la série par trois buts à deux et accèdent à la demi-finale.

Deux soirs plus tard, les partisans du Tricolore sont de retour au Forum pour une longue soirée qui se solde par une victoire de 2 à 1 en quatrième période de prolongation sur les Rangers de New York. Le but gagnant est marqué par Gus Rivers, qui n’a marqué qu’un seul but en 19 matchs de saison régulière.

Deux soirs plus tard au Madison Square Garden, George Hainsworth blanchit les Rangers 2 à 0 pour envoyer le Tricolore en finale face à la puissance reconnue de la LNH à l’époque : les Bruins de Boston.

Boston est la formation qui a inscrit le plus de but et qui en a accordé le moins du circuit. Malgré tout, les Canadiens déjouent Tiny Thompson, récipiendaire du trophée Vézina, à trois occasions dans le premier match. Ils neutralisent également les efforts de Cooney Weiland et de Dit Clapper, deux marqueurs de 40 buts en saison régulière. Les partisans des Bruins sont bouche bée, le Tricolore prend les devants 1 à 0 dans la série finale.

Avec une avance tôt dans le deuxième match, les Canadiens résistent à la poussée des Bruins et remporte le match 4 à 3, en route vers la troisième coupe Stanley de son histoire. Il s’agit également de la première coupe remportée au Forum, après un parcours parfait en séries éliminatoires.
Parcours en séries
Quart-de-finale - Blackhawks de Chicago
Date ÉTRANGER   DOMICILE  
23 mars 1930 MTL 1 CHI 0  
26 mars 1930 CHI 2 MTL 2  
Les Canadiens remportent la série au total de buts 3-2
Demi-finale - Rangers de New York
Date ÉTRANGER   DOMICILE  
28 mars 1930 MTL 2 NYR 1  
30 mars 1930 NYR 0 MTL 2  
Les Canadiens remportent la série deux-de-trois 2-0
Finale de la coupe Stanley - Bruins de Boston
Date ÉTRANGER   DOMICILE  
1er avril 1930 MTL 3 BOS 0  
3 avril 1930 BOS 3 MTL 4  
Les Canadiens remportent la série deux-de-trois 2-0