NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10
season card
Entraîneur
 
canadian
ÉQUIPE
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
BP Buts pour - Nombre total de buts inscrits par l'équipe
BC Buts contre - Nombre total de buts accordés par l'équipe
Maple Leafs de Toronto 48 24 18 6 54 119 111
Maroons de Montréal 48 22 20 6 50 135 119
Canadiens de Montréal 48 18 25 5 41 92 115
Americans de New York 48 15 22 11 41 91 118
Sénateurs d'Ottawa 48 11 27 10 32 88 131
Meneurs de la saison voir les stats complètes
# PATINEURS
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
4 Aurèle Joliat 48 18 21 39
7 Howie Morenz 46 14 21 35
14 Johnny Gagnon 48 12 23 35
9 Alfred Lepine 46 8 8 16
8 Wildor Larochelle 47 11 4 15
# GARDIEN #1
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
FICHE Fiche - Fiche du gardien (V-D-N)
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
1 George Hainsworth 48 18-25-5 8 2.32
Résultats de la saison
DATE ÉTRANGER DOMICILE

LA SAISON RÉGULIÈRE

La saison 1932-1933 s’amorce sous le signe du changement alors que Newsy Lalonde, première grande vedette de l’histoire de l'équipe, remplace Cecil Hart au poste d’entraîneur-chef des Canadiens. Le nouvel entraîneur avait occupé les fonctions de joueur-entraîneur de l’équipe de 1917 à 1922.

Au début de la saison, le gérant Léo Dandurand décide de confier le rôle de capitaine au gardien George Hainsworth en expliquant que celui-ci est avantagé pour intervenir auprès des officiels puisqu’il demeure toujours sur la patinoire. Hainsworth remplace ainsi Sylvio Mantha et devient le premier gardien de l’histoire de l’équipe à camper ce rôle.

Les débuts de Lalonde derrière le banc du Tricolore ne se font pas sans heurts. L’équipe connaît un difficile début de saison en ne remportant que deux de ses dix premiers matchs. Les relations entre Lalonde et ses joueurs ne sont pas de tout repos et l’entraîneur suspend même le joueur de centre Pit Lépine pour indiscipline le temps de deux parties au début du mois de décembre.

Après la première moitié de la saison, les Canadiens se retrouvent au dernier rang de la division canadienne et Dandurand menace de remplacer quelques vétérans par des recrues. Tentant de secouer sa troupe, Lalonde retire Howie Morenz du premier trio au profit de Pit Lépine.

Hainsworth connaît lui aussi sa part de difficultés et concède même dix buts aux Bruins le 21 février à Boston, la pire dégelée de sa carrière.

L’attaquant Aurèle Joliat est l’un des seuls à offrir des réjouissances aux partisans du Tricolore en devenant le premier joueur à disputer 400 matchs dans l’uniforme des Canadiens. Le 12 janvier face aux Blackhawks de Chicago lors d’un match présenté au Forum, il inscrit son 300e point en carrière.

Joliat termine la saison au sommet des marqueurs de l’équipe avec une récolte de 39 points, dont 18 buts. Morenz et Johnny Gagnon le suivent avec 35 points.

Les Canadiens s’accrochent en deuxième moitié de saison et terminent à égalité avec les Americans de New York au troisième échelon de leur division avec 41 points et une fiche de 18 victoires, 25 défaites et 5 parties nulles. Le Tricolore participe toutefois aux séries au détriment des Americans en raison d’un plus grand nombre de victoires.

LES SÉRIES ÉLIMINATOIRES

À l’image de la saison, les difficultés se poursuivent lors des séries éliminatoires et les Canadiens ne font pas long feu face aux Rangers de New York, une équipe qu’ils ont battue seulement une fois en cinq matchs en saison régulière.

Après avoir perdu le premier match du quart de finale par la marque de 5 à 2, les protégés de l’entraîneur Newsy Lalonde livrent un match nul de 3 à 3 pour se voir indiquer la porte de sortie.

Morenz et Joliat ont tout de même le temps d’ajouter trois points chacun à leur fiche.

Parcours en séries
Demi-finale - Rangers de New York
Date ÉTRANGER   DOMICILE  
26 mars 1933 MTL 2 NYR 5  
28 mars 1933 NYR 3 MTL 3  
NY Rangers remportent la série au total de buts 8-5