NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10
season card
Entraîneur
Capitaine
 
nhl
ÉQUIPE
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
BP Buts pour - Nombre total de buts inscrits par l'équipe
BC Buts contre - Nombre total de buts accordés par l'équipe
Bruins de Boston 48 31 12 5 67 170 98
Rangers de New York 48 27 11 10 64 136 77
Maple Leafs de Toronto 48 25 17 6 56 134 110
Blackhawks de Chicago 48 23 19 6 52 112 120
Red Wings de Détroit 48 16 26 6 38 90 126
Americans de New York 48 15 29 4 34 106 140
Canadiens de Montréal 48 10 33 5 25 90 167
Meneurs de la saison voir les stats complètes
# PATINEURS
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
6 Toe Blake 48 17 19 36
9 Charlie Sands 47 9 20 29
11 Ray Getliffe 46 11 12 23
6 Georges Mantha 42 9 11 20
20 Louis Trudel 47 12 7 19
# GARDIEN #1
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
FICHE Fiche - Fiche du gardien (V-D-N)
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
1 Claude Bourque 36 9-24-3 2 3.29
Résultats de la saison
DATE ÉTRANGER DOMICILE

LA SAISON RÉGULIÈRE

Alors que le monde se prépare à vivre une Deuxième Guerre mondiale, les coups durs atteignent également l’organisation des Canadiens et ce, avant même le début de la saison 1939-1940.

Au mois de juin, le président de l’équipe Ernest Savard fait appel à l’ancien porte-couleurs du Tricolore et ex-récipiendaire du trophée Hart, Babe Siebert, pour occuper le poste d’entraîneur-chef.

Mais Siebert se noie dans le lac Huron le 25 août près de la résidence de ses parents dans des circonstances qui demeurent nébuleuses. L’autre ancien joueur Pit Lépine hérite du poste, mais ne connaît pas le succès souhaité.

Les Canadiens débutent pourtant la saison en force avec quatre victoires et deux matchs nuls à ses six premières rencontres. Après treize matchs, l’équipe a sept victoires à son actif. Elle n’en remporte toutefois que trois au cours des 35 autres parties du calendrier régulier.

L’équipe connaît donc plusieurs séries de matchs sans victoires : neuf défaites consécutives du 16 décembre au 6 janvier, neuf défaites et un match nul en janvier et février ainsi qu’en février et mars.

Le 9 mars au Forum, le Tricolore met fin à une série de 15 parties à domicile sans victoire, un record peu enviable qui tiendra bon pendant un peu plus de 50 ans.

Les Canadiens terminent la saison au septième et dernier échelon du classement et ne prennent pas part aux séries éliminatoires. C’est la fin de la courte carrière d’entraîneur de Pit Lépine.

Toe Blake connaît malgré tout sa part de succès et récolte 36 points, dont 17 buts.