NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10
season card
Entraîneur
Capitaine
 
nhl
ÉQUIPE
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
BP Buts pour - Nombre total de buts inscrits par l'équipe
BC Buts contre - Nombre total de buts accordés par l'équipe
Bruins de Boston 48 27 8 13 67 168 102
Maple Leafs de Toronto 48 28 14 6 62 145 99
Red Wings de Détroit 48 21 16 11 53 112 102
Rangers de New York 48 21 19 8 50 143 125
Blackhawks de Chicago 48 16 25 7 39 112 139
Canadiens de Montréal 48 16 26 6 38 121 147
Americans de New York 48 8 29 11 27 99 186
Meneurs de la saison voir les stats complètes
# PATINEURS
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
10 John Quilty 48 18 16 34
11 Joe Benoit 45 16 16 32
6 Toe Blake 48 12 20 32
11 Ray Getliffe 39 15 10 25
12 Murph Chamberlain 45 10 15 25
# GARDIEN #1
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
FICHE Fiche - Fiche du gardien (V-D-N)
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
1 Bert Gardiner 42 13-23-6 2 2.75
Résultats de la saison
DATE ÉTRANGER DOMICILE

LA SAISON RÉGULIÈRE

Après avoir raté les éliminatoires à deux reprises lors des quatre précédentes saisons, l’heure est au changement chez les Canadiens avant d’amorcer une autre campagne.

Le club connaissant des ennuis financiers, un groupe dirigé par Ernest Savard tente de se porter acquéreur de l’équipe, offre rejetée par le Canadian Arena Company. Ceci provoque une vague de démission et le Sénateur Donat Raymond devient alors président de la formation. Tommy Gorman, qui occupe le poste de gérant du Forum, est engagé à titre de directeur général et confie les rênes de la formation à Dick Irvin, récemment limogé par Toronto, en remplacement de Pit Lépine.

Dès son arrivée, Gorman procède à une session de recrutement intensive dans le but d’améliorer l’équipe, ce qui permet à des joueurs comme Johnny Quilty, Joe Benoit, Elmer Lach et Ken Reardon de joindre les rangs de l’équipe.

Les dernières pièces du casse-tête s’ajoutent à la formation lorsque Bert Gardiner remplace le duo composé de Claude Bourque et Wilf Cude devant le filet et Murph Chamberlain, anciennement avec Toronto, s’amène à Montréal pour donner du mordant à l’attaque.

C’est toutefois le jeune de 20 ans Quilty qui mène la charge offensive, tel que l’avait flairé son entraîneur. Avant le début de la campagne, Irvin a remis à un journaliste, qui lui a demandé de prédire la recrue de l’année dans le circuit, une enveloppe scellée contenant le nom du joueur qui, selon lui, allait remporter cet honneur.

À la fin de la saison, le journaliste ouvre l’enveloppe et découvre, stupéfait, le nom de Johnny Quilty écrit sur un bout de papier. Grâce à ses 34 points, Quilty est ainsi devenu le premier récipiendaire du trophée Calder dans l’histoire de l’équipe.

LES SÉRIES ÉLIMINATOIRES

Après avoir terminé la saison régulière au sixième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires, la troupe de Dick Irvin se mesure aux Blackhawks de Chicago lors du premier tour.

Une chaude lutte s’annonce entre les deux formations qui ont cumulé le même nombre de victoires (16) en saison régulière alors qu’un maigre point les sépare au classement final.

Et tel que prévu, la série est âprement disputée alors que les trois rencontres se soldent par la marque d’un seul but, dont le deuxième match nécessitant deux périodes de prolongation, la seule victoire des Canadiens lors de la série.

Les représentants de la Ville des Vents auront le dessus lors du troisième et ultime match devant leurs partisans au Chicago Stadium et passeront à la ronde suivante.

Malgré cette élimination hâtive, l’attaquant recrue Joe Benoit a néanmoins le temps d’inscrire quatre buts.

Parcours en séries
Demi-finale - Blackhawks de Chicago
Date ÉTRANGER   DOMICILE  
20 mars 1941 MTL 1 CHI 2  
22 mars 1941 CHI 3 MTL 4  
25 mars 1941 MTL 2 CHI 3  
Chicago remporte la série deux-de-trois 2-1