NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10
season card
Entraîneur
Capitaine
 
nhl
ÉQUIPE
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
BP Buts pour - Nombre total de buts inscrits par l'équipe
BC Buts contre - Nombre total de buts accordés par l'équipe
Rangers de New York 48 29 17 2 60 177 143
Maple Leafs de Toronto 48 27 18 3 57 158 136
Bruins de Boston 48 25 17 6 56 160 118
Blackhawks de Chicago 48 22 23 3 47 145 155
Red Wings de Détroit 48 19 25 4 42 140 147
Canadiens de Montréal 48 18 27 3 39 134 173
Americans de Brooklyn 48 16 29 3 35 133 175
Meneurs de la saison voir les stats complètes
# PATINEURS
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
6 Toe Blake 48 17 28 45
11 Joe Benoit 46 20 16 36
4 Terry Reardon 33 17 17 34
9 Charlie Sands 38 11 16 27
11 Ray Getliffe 45 11 15 26
# GARDIEN #1
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
FICHE Fiche - Fiche du gardien (V-D-N)
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
1 Paul Bibeault 38 17-19-2 1 3.30
Résultats de la saison
DATE ÉTRANGER DOMICILE

LA SAISON RÉGULIÈRE

La saison 1941-1942 des Canadiens est marquée par l’incertitude lorsque le gouverneur et principal investisseur de l’équipe, Frank Patrick, est victime d’une crise cardiaque. Patrick décide de vendre ses parts à d’autres investisseurs et la formation passe à un cheveu de déménager à Cleveland.

Grâce au travail acharné du directeur général Tommy Gorman, les Canadiens demeurent non seulement à Montréal, mais réussissent à ajouter encore une fois des joueurs d’impact à leur formation, tout comme la saison précédente.

Cette fois, ce sont le défenseur Émile Bouchard et le joueur de centre Buddy O’Connor qui se joignent à l’équipe. Devant le filet, la recrue Paul Bibeault ravit le poste de gardien numéro un à Bert Gardiner qui connaît des ennuis sur la patinoire.

Les sorties de Bibeault sont marquées tantôt par des prestations à couper le souffle, tantôt par un manque de constance dans son jeu. Il récolte tout de même 17 des 18 victoires signées par les Canadiens pendant la saison régulière.

À l’attaque, Joe Benoit poursuit sur sa lancée en inscrivant 20 buts, le premier joueur des Canadiens à réaliser l’exploit depuis Toe Blake en 1938-1939. Benoit termine le calendrier régulier à égalité au septième rang des buteurs du circuit.

C’est toutefois Blake, avec une récolte de 45 points en 48 rencontres, qui termine la saison au sommet des pointeurs chez les Canadiens devant Benoit (36). De son côté, la recrue O’Connor tire bien son épingle du jeu avec une récolte de 25 points en 36 matchs.

LES SÉRIES ÉLIMINATOIRES

Après s’être classés au sixième et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires pour une deuxième année consécutive, les Canadiens se mesurent aux Red Wings de Détroit, détenteurs du cinquième rang, lors du premier tour.

Les Red Wings arrachent le premier match de la série au compte de 2 à 1 avant de voir les Montréalais renverser la vapeur et dominer largement le deuxième affrontement gagné 5 à 0. La recrue Bibeault signe d’ailleurs le premier jeu blanc de sa carrière en séries.

Détroit se sauve cependant avec les honneurs de la série grâce à un gain de 6 à 2 à domicile lors de la troisième et ultime rencontre. Malgré la défaite, Paul Bibeault montre des signes encourageants devant le filet montréalais et Terry Reardon récolte deux buts et deux aides en trois rencontres.

Parcours en séries
Demi-finale - Red Wings de Détroit
Date ÉTRANGER   DOMICILE  
22 mars 1942 MTL 1 DET 2  
24 mars 1942 DET 0 MTL 5  
26 mars 1942 MTL 2 DET 6  
Detroit remporte la série deux-de-trois 2-1