NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10
season card
Entraîneur
Capitaine
 
nhl
ÉQUIPE
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
BP Buts pour - Nombre total de buts inscrits par l'équipe
BC Buts contre - Nombre total de buts accordés par l'équipe
Canadiens de Montréal 70 36 21 13 85 209 167
Blackhawks de Chicago 70 36 22 12 84 218 169
Maple Leafs de Toronto 70 33 25 12 78 192 172
Red Wings de Détroit 70 30 29 11 71 191 204
Rangers de New York 70 22 38 10 54 186 242
Bruins de Boston 70 18 40 12 48 170 212
Meneurs de la saison voir les stats complètes
# PATINEURS
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
4 Jean Béliveau 68 28 50 78
15 Bobby Rousseau 70 25 31 56
16 Henri Richard 66 14 39 53
22 John Ferguson 59 18 27 45
20 Dave Balon 70 24 18 42
# GARDIEN #1
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
FICHE Fiche - Fiche du gardien (V-D-N)
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
1 Charlie Hodge 62 33-18-11 8 2.26
Résultats de la saison
DATE ÉTRANGER DOMICILE

LA SAISON RÉGULIÈRE

Le 4 juin 1963, à couteaux tirés avec son gardien récipiendaire de six trophées Vézina, Frank Selke échange Jacques Plante aux Rangers de New York dans une transaction qui implique un total de sept joueurs, dont le gardien Lorne Worsley qui s’amène à Montréal.

Les Canadiens entament donc la saison avec un nouveau gardien régulier pour la première fois depuis la saison 1954-1955. L’équipe connaît un bon début de saison et accumule les points au classement.

Worsley se blesse en début de saison et doit laisser sa place à Charlie Hodge pour la presque totalité des matchs. En six saisons à Montréal, ce dernier n’a jamais joué plus de 30 parties au cours d’une même saison. Il accomplit des prouesses devant la cage du Tricolore et reçoit même le trophée Vézina grâce à une fiche de 33-18-11 et une moyenne de buts alloués par match de 2,26.

Montréal et Chicago se livrent une chaude lutte au sommet du classement de la ligue en deuxième moitié de saison. Le Tricolore connaît sa meilleure séquence du 19 janvier au 29 février en alignant une série de 12 victoires, 3 nulles et seulement 4 défaites.

Les Canadiens parviennent à devancer les Blackhawks à l’avant-dernier match du calendrier régulier et terminent avec une fiche de 36 victoires, 21 défaites et 13 matchs nuls.

Au mois d’octobre, Jean Béliveau inscrit la 400e passe de sa carrière. Il conclut l’année avec 28 buts et 78 points pour prendre le troisième rang des marqueurs du circuit. La qualité de son jeu lui vaut un deuxième trophée Hart en carrière.

La campagne marque également les débuts de l’homme fort John Ferguson qui s’affirme rapidement comme le joueur le plus redouté de la ligue. Il inscrit 45 points, dont 18 buts, mais son coéquipier à la défense Jacques Laperrière le devance pour l’obtention du trophée Calder remis à la recrue par excellence de la ligue.

LES SÉRIES ÉLIMINATOIRES

En demi-finale, les Canadiens font face aux Maple Leafs de Toronto, une équipe contre laquelle ils ont maintenu une fiche de 7 victoires, 5 défaites et 2 verdicts nuls en saison régulière.

Le Tricolore débute en force en blanchissant ses adversaires par la marque de 2 à 0. Toronto réplique au match suivant avec une victoire de 2 à 1. L’alternance de victoires et de défaites se poursuit jusqu’à ce que la série soit égale 3 à 3.

Lors du 7e et ultime match, Toronto renverse toutefois la tendance et les Canadiens subissent un revers de 3 à 1.

Claude Provost est le plus productif en attaque au cours de la série avec 4 points en 7 rencontres.

Après avoir mis la main sur cinq coupes Stanley consécutives de 1955 à 1960, le Tricolore se voit éliminer en première ronde pour une quatrième saison de suite.

Parcours en séries
Demi-finale - Maple Leafs de Toronto
Date ÉTRANGER   DOMICILE  
26 mars 1964 TOR 0 MTL 2  
28 mars 1964 TOR 2 MTL 1  
31 mars 1964 MTL 3 TOR 2  
2 avril 1964 MTL 3 TOR 5  
4 avril 1964 TOR 2 MTL 4  
7 avril 1964 MTL 0 TOR 3  
9 avril 1964 TOR 3 MTL 1  
Toronto remporte la série quatre-de-sept 4-3