NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10
season card
Entraîneur
Capitaine
 
adams
ÉQUIPE
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
BP Buts pour - Nombre total de buts inscrits par l'équipe
BC Buts contre - Nombre total de buts accordés par l'équipe
Canadiens de Montréal 80 41 28 11 93 267 207
Bruins de Boston 80 36 32 12 84 270 275
Sabres de Buffalo 80 31 37 12 74 289 299
Whalers de Hartford 80 26 41 13 65 247 283
Nordiques de Québec 80 20 48 12 52 255 318
Meneurs de la saison voir les stats complètes
# PATINEURS
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
11 Kirk Muller 78 36 41 77
18 Denis Savard 77 28 42 70
47 Stéphan Lebeau 77 27 31 58
27 Shayne Corson 64 17 36 53
41 Brent Gilchrist 79 23 27 50
# GARDIEN #1
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
FICHE Fiche - Fiche du gardien (V-D-N)
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
33 Patrick Roy 67 36-22-8 5 2.36
Résultats de la saison
DATE ÉTRANGER DOMICILE

LA SAISON RÉGULIÈRE

À l’image des quelques saisons précédentes, l’équipe procède à quelques changements au cours de la saison morte. D’abord, Ryan Walter part pour Vancouver, puis Andrew Cassels est échangé aux Whalers.

Mais les partisans se souviendront surtout du départ de Stéphane Richer le 20 septembre, échangé aux Devils avec Tom Chorske en retour de l’attaquant Kirk Muller et du gardien Roland Melanson. En Muller, l’équipe obtient un attaquant versatile et un leader établi. La transaction sera d’autant plus fructueuse que l’on retrouvera le nom de Muller au sommet des pointeurs de l’équipe à la fin du calendrier régulier.

L’équipe démarre la saison en trombe et ne subit que trois défaites en octobre. Après une baisse de régime en novembre, le Tricolore reprend son erre d’allée en décembre. Au jour de l’An, l’équipe trône au sommet du classement général avec une récolte de 54 points.

Patrick Roy et la défensive montréalaise est la grande responsable des succès de l’équipe, alors qu’elle n’a alloué que 93 buts en 42 rencontres, la meilleure fiche du circuit. À la fin de la campagne, Roy, en plus de remporter son troisième Vézina, récoltera un quatrième trophée Jennings au cours des six saisons précédentes.

En février, trois ans après son départ de Montréal, le Tricolore rapatrie Chris Nilan. En 17 matchs, ses derniers dans la LNH, le dur à cuire ajoutera 74 minutes pour porter son total à 2 248 dans l’uniforme montréalais, un sommet dans l’histoire de l’équipe.

Le Tricolore se départit d’un morceau important de sa défensive un mois plus tard en échangeant Petr Svoboda à Buffalo en retour d’un autre arrière, Kevin Haller, le choix de première ronde des Sabres en 1989.

L’équipe connaît une deuxième moitié de saison plus difficile. Le mois de mars est particulièrement ardu alors que la troupe de Pat Burns ne signe que quatre victoires en onze rencontres.

Le 1er avril, les joueurs déclenchent une grève qui ne durera que dix jours. Lors de la reprise des activités, le Tricolore n’est pas en mesure de signer la victoire, mais conclut néanmoins le calendrier régulier au premier rang de la Division Adams, mais au cinquième du classement général.

LES SÉRIES ÉLIMINATOIRES

En première ronde, le Tricolore affronte les Whalers de Hartford, qui viennent de connaître une saison de misère avec seulement 26 victoires.

Montréal remporte d’abord les deux premières rencontres sans trop de difficulté. Les choses se déroulent toutefois autrement à Hartford. Les Whalers sortent vainqueurs des deux matchs suivants et ramènent la série à 2 à 2.

L’avantage de la glace continue à peser lourd alors que le Tricolore remporte la cinquième rencontre à Montréal avant que les Whalers ne les imitent deux jours plus tard au Connecticut.

Lors du septième et dernier duel de la série, une égalité de 2 à 2 persiste après 60 minutes. C’est finalement Russ Courtnall, en deuxième période de prolongation, qui scelle l’issue de la série en déjouant le gardien des Whalers Frank Pietrangelo.

L’équipe semble toutefois avoir dépensé toute son énergie face aux Whalers. La troupe de Pat Burns est éliminée en quatre par les Bruins de Boston, qui ont alors remporté les trois dernières séries entre les deux formations.

Parcours en séries
Demi-finale division Adams - Whalers de Hartford
Date ÉTRANGER   DOMICILE  
19 avril 1992 HFD 0 MTL 2  
21 avril 1992 HFD 2 MTL 5  
23 avril 1992 MTL 2 HFD 5  
25 avril 1992 MTL 1 HFD 3  
27 avril 1992 HFD 4 MTL 7  
29 avril 1992 MTL 1 HFD 2  
1er mai 1992 HFD 2 MTL 3  
Les Canadiens remportent la série quatre-de-sept 4-3
Finale division Adams - Bruins de Boston
Date ÉTRANGER   DOMICILE  
3 mai 1992 BOS 6 MTL 4  
5 mai 1992 BOS 3 MTL 2  
7 mai 1992 MTL 2 BOS 3  
9 mai 1992 MTL 0 BOS 2  
Boston remporte la série quatre-de-sept 4-0