NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10
season card
Entraîneur
Entraîneur
Capitaine
 
northeast
ÉQUIPE
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
N Matchs nuls - Nombre total de matchs de l'équipe qui se sont terminés par un pointage nul
DP Défaite en prolongation - Nombre total de défaites subies par l'équipe en prolongation
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
BP Buts pour - Nombre total de buts inscrits par l'équipe
BC Buts contre - Nombre total de buts accordés par l'équipe
Sénateurs d'Ottawa 82 52 21 8 1 113 263 182
Maple Leafs de Toronto 82 44 28 7 3 98 236 208
Bruins de Boston 82 36 31 11 4 87 245 237
Canadiens de Montréal 82 30 35 8 9 77 206 234
Sabres de Buffalo 82 27 37 10 8 72 190 219
Meneurs de la saison voir les stats complètes
# PATINEURS
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
11 Saku Koivu 82 21 50 71
20 Richard Zednik 80 31 19 50
94 Yanic Perreault 73 24 22 46
38 Jan Bulis 82 16 24 40
79 Andrei Markov 79 13 24 37
# GARDIEN #1
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
FICHE Fiche - Fiche du gardien (V-D-N)
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
60 José Théodore 57 20-31-6 2 2.90
Résultats de la saison
DATE ÉTRANGER DOMICILE

LA SAISON RÉGULIÈRE

L’optimisme règne en début de saison. Le succès de l’équipe en séries le printemps précédent, les performances de José Théodore et le retour en forme du capitaine Saku Koivu font dire à plusieurs que le Tricolore connaîtra une bonne saison.

Les Canadiens connaissent toutefois des hauts et des bas en octobre, récoltant neuf points en autant de rencontres. Les choses ne s’améliorent guère en novembre et en décembre.

Des joueurs comme Mariusz Czerkawski, acquis au cours de l’été, et Donald Audette, tardent à produire. Les deux attaquants effectuent d’ailleurs des séjours de quelques matchs dans les mineures. De son côté, José Théodore ne connaît pas une saison à la hauteur de la saison de rêve un an plus tôt.

L’attaque repose essentiellement sur les épaules de Koivu, Richard Zednik et Yanic Perreault tandis qu’Andrei Markov, à sa première saison complète à Montréal, prend du gallon et prend rapidement des allures de quart-arrière à la ligne bleue.

À la mi-janvier, l’équipe ayant glissé au onzième rang dans l’Association de l’Est, le directeur général André Savard décide de limoger Michel Therrien, qui en était à une troisième saison derrière le banc de l’équipe. Il le remplace par l’entraîneur-chef des Bulldogs de Hamilton, Claude Julien.

Quelques jours plus tard, Savard passe de nouveau à l’action et échange Jeff Hackett, qui était confiné au rôle de gardien substitut depuis l’éclosion de José Théodore, aux Sharks de San Jose, qui, à leur tour, envoie Hackett à Boston. Dans l’échange, le Tricolore fait l’acquisition de Niklas Sundstrom.

Malgré l’arrivée de Julien derrière le banc, l’équipe ne parvient pas à renverser la vapeur. Le Tricolore voit ses chances de participer aux séries s’évanouir alors qu’elle traverse une séquence de neuf rencontres sans victoire qui se termine en début mars.

Le Tricolore conclut la saison au dixième rang dans l’Est et est écarté des séries pour une quatrième fois en cinq ans.