NHL Network
Ce contenu requiert l'installation d' Adobe Flash Player 10
season card
Entraîneur
Capitaine
 
northeast
ÉQUIPE
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par l'èquipe
V Victoires - Nombre total de matchs remportés par l'équipe
D Défaites - Nombre total de défaites subies par l'équipe en temps réglementaire
DP Défaite en prolongation - Nombre total de défaites subies par l'équipe en prolongation
PTS Points - Nombre total de points récoltés par l'équipe en fonction des victoires, défaites, nulles, défaites en prolongation et en fusillade
BP Buts pour - Nombre total de buts inscrits par l'équipe
BC Buts contre - Nombre total de buts accordés par l'équipe
Sabres de Buffalo 82 53 22 7 113 308 242
Sénateurs d'Ottawa 82 48 25 9 105 288 222
Maple Leafs de Toronto 82 40 31 11 91 258 269
Canadiens de Montréal 82 42 34 6 90 245 256
Bruins de Boston 82 35 41 6 76 219 289
Meneurs de la saison voir les stats complètes
# PATINEURS
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
B Buts - Nombre total de buts inscrits par le joueur
A Aides - Nombre total d'aides récoltées par le joueur
PTS Points - Nombre total de points récoltés par le joueur (Buts + aides)
11 Saku Koivu 81 22 53 75
44 Sheldon Souray 81 26 38 64
73 Michael Ryder 82 30 28 58
79 Andrei Markov 77 6 43 49
14 Tomas Plekanec 81 20 27 47
# GARDIEN #1
MJ Matchs joués - Nombre total de matchs joués par le joueur
FICHE Fiche - Fiche du gardien (V-D-N)
BL Blanchissages - Nombre de matchs durant lesquels le gardien n'a accordé aucun but
MOY Moyenne de buts alloués - Moyenne des buts alloués par match par le gardien
39 Cristobal Huet 42 19-16-0-3 2 2.81
Résultats de la saison
DATE ÉTRANGER DOMICILE

LA SAISON RÉGULIÈRE

Au cours de la saison morte, le directeur général Bob Gainey poursuit son travail de reconstruction entrepris trois ans plus tôt.

Il cède d’abord Richard Zednik aux Capitals de Washington avant de faire l’acquisition de Mike Johnson des Coyotes de Phoenix. Gainey offre également un contrat de deux ans à l’attaquant russe et joueur autonome Sergei Samsonov.

En septembre, Gainey effectue un dernier mouvement de personnel avant le début de la saison alors qu’il cède Mike Ribeiro aux Stars de Dallas en retour du défenseur Janne Niinimaa.

De plus, pour une rare fois, un joueur d’âge junior perce l’alignement des Canadiens alors que Guillaume Latendresse, âgé de 19 ans, réussit à faire sa niche à Montréal.

Guy Carbonneau, qui en est à une première expérience comme entraîneur-chef dans la LNH, connaît un remarquable début de saison. L’équipe ne subit que deux défaites en temps réglementaire en octobre.

Le Tricolore ne dérougit pas durant tout l’automne si bien qu’à la pause de la période des Fêtes, il occupe le troisième rang dans l’Association Est avec un dossier de 21-9-5.

Tout cela est cependant sur le point de changer.

L’alternance entre Cristobal Huet et David Aebischer, qui avait donné d’excellents résultats durant les trois premiers mois du calendrier régulier, ne connaît plus autant de succès.

Les mois de janvier et février s’avèrent très difficiles pour les hommes de Guy Carbonneau qui sont notamment frappés de plein fouet par un virus. Ils ne signent que onze victoires en 28 rencontres et glissent au classement. Du troisième rang en décembre, le Tricolore se retrouve au huitième rang dans l’Est le 1er mars, un mince point devant les Hurricanes de la Caroline.

En l’absence de Huet, blessé à la cuisse depuis le 14 février, l’équipe est condamnée à gagner. La recrue Jaroslav Halak répond avec brio à l’appel de Guy Carbonneau et aide le Tricolore à signer, du 10 mars au 3 avril, une séquence de neuf victoires en onze matchs.

Le 5 avril, avec deux rencontres à disputer à la saison, l’équipe occupe le huitième rang, un point devant Toronto. Le Tricolore s’incline d’abord 3 à 1 contre les Rangers. Sheldon Souray profite néanmoins de la rencontre pour inscrire son 19e but de la saison en avantage numérique, pour ainsi inscrire son nom dans le livre des records de la LNH à ce chapitre pour un défenseur. Le Tricolore termine d’ailleurs la saison avec la meilleure unité en supériorité numérique du circuit avec un taux d’efficacité de 24%.

Deux jours plus tard à Toronto, le Tricolore n’a d’autre choix que de gagner face aux Leafs lors du dernier match. Avec une avance de 5 à 3 en fin de deuxième période, l’équipe voit les Maple Leafs réduire l’écart à 5 à 4. Le Tricolore ne peut résister lors du dernier vingt et s’incline finalement 6 à 5 et est exclu des séries éliminatoires.